Actualités sportives

Vincent Hognon (FC Metz) : « Pas une surprise si on prend des points contre Lyon »

19 février 2020 à 17h06 Par Axel Watrin
Vincent Hognon, entraîneur du FC Metz
Crédit photo : Axel Watrin / Direct FM

Sevré de victoires en championnat, l’OL tentera de se relancer ce vendredi soir à Saint-Symphorien, avant un 1/8ème de finale de C1 contre la Juventus. En face, un FC Metz sur la pente ascendante tentera de contrecarrer ses plans.

En Loire-Atlantique samedi dernier, le FC Metz s’est rassuré. Tant bien que mal. Défait par Bordeaux, le club à la Croix de Lorraine a tenu la dragée haute aux Nantais en mal d’efficacité, et a notamment pu compter sur un Alexandre Oukidja impérial pour garder sa cage inviolée. Toujours aussi solidaire, la troupe de Vincent Hognon a regagné la Moselle avec le point du nul, et une confiance a priori retrouvée.

Vincent Hognon avant FC Metz - OL

« L’équipe était en progrès par rapport au match aller. On a su rivaliser et élever notre niveau. Mais on ne peut pas s’arrêter là, il faut continuer à progresser parce qu’il y a des points à prendre » souligne le technicien lorrain.

Confirmer : tel sera alors le mot d’ordre dans les rangs grenats pour la réception de l’Olympique lyonnais ce vendredi, pour le 26ème acte de la Ligue 1. Une opposition de style ? Pas si sûr. Seuls six points séparent la formation mosellane d’un OL convalescent, en quête d’un succès en championnat depuis le 26 janvier. À la décharge de la formation de Rudi Garcia : sa présence dans quatre compétitions. Et un effectif amputé de plusieurs cadres (Depay, Reine-Adelaïde, Dubois) qui peine à dicter son rythme lors des dernières rencontres.

Sans complexe

En préambule de son 1/8ème de finale de Ligue des Champions contre la Juventus, Lyon tentera d’estomper en Moselle certains doutes qui lui paraissent trop récurrents. « L’opposition sera très relevée, avec un effectif taillé pour être deuxième du championnat de France préface Vincent Hognon. Il leur manque des choses par moment. Tant mieux pour nous, parce qu’on essayera d’en profiter ».

Sur sa dynamique flamboyante de début d’année, quoiqu’entachée d’un léger accroc face aux Girondins (1-2), le FC Metz connaît désormais la formule pour bousculer une écurie de première moitié de tableau. D’ailleurs, l’entraîneur messin ne le cache pas : « J’attends de mes joueurs une vraie continuité de ce qu’on fait depuis un moment. Il n’y a pas de surprise si on prend des points ». Voilà l’OL prévenu.

Opa Nguette : « Ne pas les prendre à la légère »

La continuité, Opa Nguette la connaît. Pour sa quatrième saison sous le maillot messin, l’ailier sénégalais reste le choix privilégié de son coach sur les ailes depuis l’ouverture de la saison. Une seconde jeunesse pour l’ancien Valenciennois, proche d’un départ l’été dernier, auteur de quatre buts en 23 matchs cette année. Dont un doublé précieux face à Saint-Étienne.

« Quand tu marques, tu prends conscience de tes capacités. J’essaie d’aider au mieux l’équipe, j’espère que ça va continuer ainsi » explique le joueur de 25 ans, qui sent que sa formation « commence à monter d’un cran ». Une dynamique que l’intéressé aimerait entretenir ce vendredi face à Lyon, qu’il affronte pour la cinquième fois de sa carrière. « Il faudra profiter de leur maladie ! Mais il ne faudra pas les prendre à la légère. Il faudra tout donner pour décrocher les trois points, ou le nul ».

Opa Nguette analyse l'OL