Actualités régionales

Nancy : des repas et des vêtements chauds pour les sans-abris grâce aux citoyens du mouvement #PourEux

07 octobre 2020 à 17h30 Par Clément Gondolff
Des citoyens se mobilisent pour livrer des repas et autres objets du quotidien aux sans-abris de Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Crédit photo : @#PourEux Nancy

Après une mise en sommeil estivale, le mouvement Pour Eux est de retour à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Plusieurs dizaines de citoyens continuent de se relayer pour livrer des repas, des produits hygiéniques, et désormais, des vêtements chauds à destination des personnes sans domicile fixe.

Né à la fin de l'épisode de confinement, au mois d'avril 2020, le mouvement citoyen #PourEux ne s'est pas éteint à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Il a simplement fait une pause durant l'été, "pour mieux recommencer" à la rentrée, selon son instigateur dans la cité ducale, Tony Sodki. 

Ainsi, moins d'un mois après son retour aux affaires, l'initiative a gardé son essence même. A savoir la confection puis la livraison de repas par des citoyens désireux de venir en aide aux personnes sans domicile fixe.

"Les premières semaines ont été poussives, mais il y a eu de nouveaux livreurs et de nouveaux cuisiniers, donc ça a apporté un nouveau souffle. Et les personnes à la rue ont été très contentes de nous retrouver, de retrouver ce lien parfois amical qui avait été noué avec des livreurs, et puis, évidement, de retrouver des plats chauds", commente Tony Sodki.  

"On estime qu’il y aura beaucoup plus de demandes cet hiver"

Et en plus de ces repas, s'ajoutent la distribution de paniers plus personnalisés (avec des vêtements et des articles d'hygiène notamment), et désormais, de produits pour se réchauffer tels que des couvertures, doudounes, duvets et autres manteaux

Parce que cela n'a échappé à personne, les températures se sont refroidies. Les nuages sont toujours plus menaçants, et la pluie accompagne la plupart de nos journées automnales cette année. Des conditions climatiques qui, forcément, bouleversent les besoins des sans-abris.

"On a beaucoup plus de demandes de vêtements chauds, de grosses vestes, de réchauds… D'autant que la crise est passée par là, avec des pertes d’emploi et d'activités. Donc on estime qu’il y aura beaucoup plus de demandes cet hiver", souligne le promoteur du mouvement à Nancy.

Cette météo capricieuse, plus froide et plus humide, peut également compromettre la sécurité des livreurs en vélo. "Avec ce temps, puis ceux qui reprennent le travail, c'est compliqué d'avoir des gens disponibles chaque jour, donc on est reparti sur deux jours de livraison par semaine", complète le jeune homme, qui assure pouvoir compter sur 90 personnes pour la livraison, et entre 110 et 120 pour la cuisine. 

Des cadeaux à Noël ?

Tony Sodki, qui espère élever le nombre de livraisons dans un futur proche, entend également proposer de nouvelles choses au cours des prochaines semaines. Et notamment lors des fêtes de fin d'année.

"On réflechit aussi à des initiatives plus ponctuelles, confirme-t-il. Par exemple, pour Noël, on pourrait proposer des cadeaux qui soient non personnalisés. On veut mettre en place une action en partant du postulat que chacun a une boite à chaussures chez soi, et que chacun a des objets dont il ne se sert plus et qui pourraient être utiles à une personne qui n'a rien".

D'ici là, si vous souhaitez rejoindre le mouvement, rendez-vous sur la page facebook du mouvement #PourEux Nancy

Tony Sodki, instigateur du mouvement #Pour Eux à Nancy Écouter le podcast