FC Metz : la nouvelle recrue Leya Iseka en quête de rebond chez les Grenats

30 octobre 2020 à 15h45 par Cl�ment Gondolff

L'attaquant belge Aaron Leya Iseka rejoint le FC Metz en prêt. Appelé à remplacer Ibrahima Niane, l'ancien Toulousain tentera de se relancer après un passage contrasté en Haute-Garonne.

DIRECT FM
Aaron Leya Isaka (� gauche) et Philippe Gaillot, directeur g�n�ral adjoint du FC Metz.
Crédit: @D!RECTFM

Orpheline de son meilleur buteur Ibrahima Niane (6 buts), blessé pour plusieurs mois, l'attaque messine compte un nouveau renfort. Aaron Leya Iseka, prêté une saison avec option d'achat par Toulouse, a rejoint le FC Metz cette semaine.

L'attaquant belge de 22 ans, qui peut évoluer "sur tout le front de l'attaque", selon ses termes, s'est dit séduit par le discours de l'entraîneur Frédéric Antonetti : "J’ai discuté avec le coach avant de venir, et ça m’a tout de suite plu parce que c’est quelqu'un avec un gros caractère, qui sait s’occuper de tous types de joueurs. Et je pense que c’est ce dont j’ai besoin, aujourd'hui, pour pouvoir passer une étape". 

Donner un nouvel élan à sa carrière

Franchir un cap. Enfin. Tel est l'objectif d'Aaron Leya Iseka, auteur de 8 buts en 57 matches avec le TFC et barré par la concurrence depuis la fin du mois d'août. "Il y avait un contexte assez difficile. Pour tout le monde, ce n’était pas évident parce qu’on est très vite rentrés dans une spirale négative, et en ressortir était vraiment difficile", se souvient le joueur formé à Anderlecht.

Débarqué à Metz, Aaron Leya Iseka entend bien profiter d'un nouveau cadre de travail, d'un nouvel environnement et de ses nouveaux coéquipiers pour se relancer. Pour faire décoller une carrière pleine de promesses à ses débuts. "Ce qui m’a séduit, c’est le fait de sentir qu’il y a une grosse opportunité pour moi de montrer qui je suis et que je sais encore faire de belles choses", assure-t-il. 

Aaron Leya Iseka, sur son choix de rejoindre le FC METZ Écouter le podcast

"Un profil que l'on n'avait pas"

"C’est un joueur qui a de grosses qualités, mais qu’il n’a pas exprimées à ce jour", abonde Frédéric Antonetti. Le technicien corse dépeint l'attaquant belge comme un "joueur axial, bon techniquement, capable de prendre la profondeur. Un profil que l’on n’avait pas". 

Charge désormais à Aaron Leya Iseka de répondre aux attentes, de relever ce nouveau challenge, et donc, de gagner son pari. Qui est, maintenant, aussi celui du club à la Croix de Lorraine. 

Frédéric Antonetti, sur sa nouvelle recrue Écouter le podcast