Actualités sportives

Vincent Hognon (FC Metz) : « Prendre le relais »

15 décembre 2018 à 17h56 Par Axel Watrin
Vincent Hognon (entraîneur intérimaire du FC Metz) devant la presse ce samedi 15 décembre 2018
Crédit photo : Axel Watrin / Direct FM

Aux côtés de Jean-Marie de Zerbi, l’ancien défenseur de l’ASSE et de l’OGC Nice assurera l’intérim de Frédéric Antonetti lors du déplacement des Grenats à Valenciennes ce lundi. À l’aube d’une trêve hivernale anticipée pour les Messins, le club à Croix de Lorraine se rend dans le Nord dans un contexte singulier.

Écouter le podcast

La journée de vendredi a été riche en rebondissements du côté du FC Metz. En début d’après-midi, la formation mosellane annonçait le congé de Frédéric Antonetti, retenu en Corse pour des « raisons familiales ». Dans la soirée, la Ligue de Football Professionnel officialisait le report du derby lorrain face à l’ASNL prévu le 21 décembre, l’instance accédant à la demande de la Préfecture de Moselle qui invoquait des effectifs de sécurité insuffisants pour encadrer la rencontre. Les Messins anticiperont donc leur trêve hivernale, en concluant l’année 2018 par un déplacement à Valenciennes … sans leur entraîneur fétiche.

En l’absence de Frédéric Antonetti, c’est son adjoint Vincent Hognon qui prendra le temps d’un match la casquette d’entraîneur du FC Metz. Une situation pas vraiment inédite pour l’ancien nancéien, qui avait déjà « eu ce cas de figure, à remplacer l’entraîneur au pied levé  sur quelques matchs, avec Pablo [Correa] qui avait été absent plusieurs fois. Ce n’est pas une nouveauté » a rappelé Vincent Hognon à la presse ce samedi. Titulaire d’un BEPF l’autorisant à diriger une formation professionnelle, l’ancien coach de l’ASNL ne sera pas seul dans sa tâche. Il peut compter sur les autres membres du staff messin, eux-aussi à pied d’oeuvre pour remplacer temporairement Frédéric Antonetti. « Avec Jean-Marie (de Zerbi), Hugo (Cabouret) et Christophe (Marichez), on essaie de rester dans la lignée de ce qu’il nous a demandé de faire. Et avec Jean-Marie, on doit prendre le relais de Frédéric pour ce match. C’est moi qui m’exprime aujourd’hui, mais on est tous les deux » pose l’habituel adjoint.

« Répondre à leurs points forts »

Satisfait d’avoir pu disposer « d’une semaine pleine pour préparer ce match [à Valenciennes] », l’intérimaire n’aura pas la joie de goûter aux retrouvailles avec son club formateur vendredi prochain, la faute au report du derby à une date encore indéterminée. « Il aura lieu bientôt, probablement au mois de janvier. Moi, je suis concentré sur Valenciennes » a simplement précisé l’ancien technicien meurthe-et-mosellan. 

Écouter le podcast

Dans le Nord, s’il pourra disposer d’un effectif presque au complet au Stade du Hainaut (Matthieu Udol et Jonathan Rivierez sont à l’infirmerie), Vincent Hognon devra faire face à « équipe qui prend beaucoup de points à domicile, qui marque beaucoup de buts et qui a battu le Racing Club de Lens. Elle peut poser problème à domicile, ce sera à nous de répondre présents face à leurs points forts ». Pour conclure de la meilleure des manières cette année 2018, l’ancien joueur de Nice a appelé ses ouailles à « imposer notre jeu, comme le coach veut qu’on le fasse à chaque fois. Ce seront ses demandes qui seront faites, d’avoir une équipe cohérente, dans la lignée de ce qu’on fait depuis le début de saison ».

Antonetti - Hognon,  une histoire qui dure

Écouter le podcast

Adjoint de Frédéric Antonetti qui l’avait sous ses ordres à Saint-Étienne (2002-2004) et Nice (2007-2009), Vincent Hognon a rejoint le staff grenat  en août dernier, à la demande du technicien corse. « Un choix logique, il sent le foot » avait commenté l’ancien coach du LOSC à la presse cet été. De son côté, Vincent Hognon se veut un élève aux côtés de son ancien entraîneur. « J’apprends tous les jours avec lui a t-il reconnu devant la presse. Tous les joueurs que j’ai connus vous le diront : c’est le meilleur entraîneur qu’ils ont eu. C’est quelque chose qui revient fréquemment, et ce n’est par hasard. Quand on te donne, il faut rendre. Et lui donne beaucoup ». Avant la trêve hivernale et la reprise début janvier, il pourrait lui offrir ce lundi un titre honorifique de champion d’automne. Un joli présent pour clôturer une première partie de saison maitrisée.