Manuel Cabit (FC Metz) : « Un rêve de pouvoir évoluer en Ligue 1 »

25 juin 2019 à 11h58 par Axel Watrin

Transféré au FC Metz au début du mois de juin, l’ancien joueur de l’AC Ajaccio découvrira en août la Ligue 1. À 26 ans, le défenseur débarque en Moselle avec la ferme intention de s’imposer dans le couloir gauche de la défense messine.

DIRECT FM
Manuel Cabit, nouveau joueur du FC Metz
Crédit: Axel Watrin / Direct FM

La carrière de Manuel Cabit a pris cet été un coup d’accélérateur. Un de plus, pour le Martiniquais. Encore sous contrat amateur il y a trois ans du côté de l’AS Béziers, le défenseur de 26 bougies a ensuite rejoint l’AC Ajaccio pour y devenir un élément capital dans la défense corse. Cet été, le latéral gauche s’est engagé pour les trois prochaines saisons en faveur du FC Metz, avec lequel il découvrira la Ligue 1 d’ici deux mois.

Écouter le podcast

Un « rêve » selon les dires du néo-messin, au sortir d’une saison maitrisée sur l’Île-de-Beauté. 34 matchs disputés lors de l’exercice 2018-19 de Ligue 2 pour l’ancien ajaccien, et un bagage physique suffisamment intéressant pour l’attirer en Lorraine d’après Philippe Gaillot. « Il est devenu très consistant et très solide dans son jeu. Il est assez complet et a toutes les armes pour jouer en Ligue 1 » a affirmé le directeur sportif du FC Metz devant les caméras ce mardi.

« L’Europe, pourquoi pas ? »

« J’ai la chance de pouvoir évoluer à plusieurs postes » a poursuivi Manuel Cabit. « À Béziers, j’ai aussi évolué dans l’axe, c’est un poste que j’aime aussi. Je suis prêt à répondre présent ». Dans les faits, la nouvelle recrue grenat devrait avoir fort à faire dans son couloir gauche, déjà occupé par un certain Thomas Delaine, lui aussi issu du monde amateur. À moins de deux mois de la reprise du championnat, un climat de concurrence pourrait déjà voir le jour. « C’est un très bon joueur, je pense qu’il y aura de la concurrence a jugé Manuel Cabit. Elle fait progresser, je pense que ce sera le meilleur qui va jouer. Je ne pars pas en tant que titulaire, c’est à moi de faire plus que lui ». De toute évidence, l’ambitieux latéral de 26 ans voit les choses en grand sous ses nouvelles couleurs. « Avec le nouveau stade et le nouveau centre d’entraînement, le FC Metz veut se stabiliser en Ligue 1. Pourquoi pas jouer l’Europe dans les années à venir ? Mais se maintenir dans l’élite sera un très beau challenge ».

L’arrivée de Manuel Cabit devrait, sauf surprise, sceller le mercato messin en défense. « Normalement, on ne devrait plus beaucoup toucher la défense » a précisé Philippe Gaillot. La cellule de recrutement grenat va désormais se focaliser sur des arrivées au milieu et en attaque. Concernant le staff, un adjoint et un préparateur physique sont proches de s’engager. Une officialisation d’ici lundi, date de la reprise à Frescaty, a été jugée « possible » par le directeur sportif du FC Metz.