Actualités régionales

Lorraine : Un mosellan détenait un bébé tigre blanc

06 mai 2019 à 12h12 Par Yoan Masson
Son propriétaire nourrissait l'animal au biberon
Crédit photo : (@GendarmerieNationale)

Cet homme résident en Moselle est connu pour trafic d’animaux sauvages. En plus du bébé tigre, il détenait des serpents et des marsupiaux.

Un individu domicilié en Moselle, est soupçonné de trafic d’animaux sauvages. Il a été interpellé dans le Var par les gendarmes la semaine dernière.

Ce sont les hommes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP), appuyés par les militaires du groupement de gendarmerie du département, qui ont procédé à l’interpellation du trafiquant présumé. 

 

Une véritable « arche de Noé » illégale

Aux moments des perquisitions à Brignoles (Provence-Alpes-Côte d'Azur), les gendarmes ont découvert un bébé tigre blanc, tandis que dans le département, au domicile de sa mère où il vit également, les forces de l’ordre ont trouvé quatre phalangers volants (petits marsupiaux), ainsi que neuf serpents, dont deux pythons royaux.

 

Un individu déjà connu des services

 

Le point de départ de cette enquête vient de la vente illégale de lémuriens. L’OCLAESP s’est alors lancé à la poursuite d’un vendeur, qui aurait encaissé la somme de 17 000 euros sans pour autant avoir « livré » ces petits animaux originaires de Madagascar.

Le 26 avril, une enquête préliminaire a été ouverte pour « escroquerie » et « trafic d’espèce animale protégée » par le parquet de Metz.

 

Et les animaux maintenant ?

 

Rassurez-vous les animaux sont sains et saufs. Ils ont été recueillis par les gendarmes pour ensuite être placés au parc zoologique de la Barben, dans les Bouches-du-Rhône.  Ils étaient en bonne santé. Le petit tigre blanc âgé d’un mois et demi, surnommé « Hermes » par son propriétaire, était nourri au biberon.