Actualités sportives

Ligue 1 : un mercato calme pour le FC Metz, qui attend le retour des ses blessés

30 décembre 2020 à 16h45 Par Clément Gondolff
Frédéric Antonetti, entraîneur du FC Metz (Moselle).
Crédit photo : (@D!RECTFM)

10e de Ligue 1 à l'issue de la mini-trève, le FC Metz réalise un début de saison prometteur et satisfaisant. Pas de quoi déclencher les grandes manœuvres durant le mercato, donc, d'autant que plusieurs joueurs doivent revenir de blessures.

23 points en 17 rencontres, une place dans le top 10 et des contenus souvent satisfaisants... A mi-saison ou presque (il reste deux matches durant la phase aller), le bilan du FC Metz invite forcément à l'optimisme avant de défier Bordeaux et Nice, la semaine prochaine.

Frédéric Antonetti, entraîneur des Grenats, qualifie, lui, l'ensemble de "positif", avec une ombre au tableau, tout de même, et pas des moindres, l'affluence à l'infirmerie. "Je pense que c’est surtout ça le point noir de cette demi-saison, affirme-t-il. Ce sont des blessures qui ne sont dû ni à l’entraînement ni à l’accumulation des matches. Peut-être pour Nguette, et encore."

Frédéric Antonetti pressé de voir son équipe au complet

Parce qu'il tient aussi à voir le bon côté des choses, selon la théorie du verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide, le technicien corse n'oublie pas que cette situation lui permet de lancer des jeunes dans le grand bain. Et par conséquent, de mener à bien les missions fixées à moyen-long terme.

A savoir, de "préparer demain et après-demain", en plus de la gestion du présent à travers l'objectif du maintien. "Il y a toujours un mal pour un bien, assure Frédéric Antonetti. Ça permet à d’autres de se montrer, et l’équipe tient la route."

Mais peut-elle faire plus ? Peut-elle grimper des routes encore plus escarpées ? Rien ne l'indique, mais des Grenats armés de toutes leurs forces auraient naturellement plus de chances d'y croire. "Et toutes nos armes, c'est Ndoram, c'est Niane, c'est Vagner qui retrouve son niveau, c'est Udol, c'est Pajot..." énumère Frédéric Antonetti, qui se déclare par ailleurs "curieux de voir ce que cette équipe peut donner si le groupe est au complet".

Prime à la stabilité durant le mercato

Un groupe qui ne devrait pas s'élargir durant le mercato d'hiver. A moins d'une opportunité miracle à laquelle ne croit pas vraiment son coach, le FC Metz devrait rester calme durant cette intersaison. Il compte sur les retours de ses blessés, et notamment ceux de Vincent Pajot, Kévin Ndoram qui Mathieu Udol, qui devraient intervenir rapidement, mais aussi sur l'éclosion dans l'élite de Vagner.

"Il a fait une belle rentrée à Rennes, note Frédéric Antonetti. Mais on n'a pas retrouvé le Vagner qui avait fait une très belle saison avant sa blessure l’année dernière à Nancy." Le Cap-Verdien aura l'occasion d'ouvrir son compteur but dès mercredi prochain (19h), face à Bordeaux, au stade Saint-Symphorien.

Frédéric Antonetti, entraîneur du FC Metz Écouter le podcast