Actualités sportives

Ligue 1 : avant Noël, le FC Metz rêve de réaliser la passe de trois à Rennes

23 décembre 2020 à 12h30 Par Clément Gondolff
Frédéric Antonetti, entraîneur du FC Metz.
Crédit photo : (@D!RECTFM)

Déjà vainqueur de ses deux derniers matches, face à Montpellier et Lens, le FC Metz peut finir l'année en beauté s'il s'impose à Rennes ce mercredi soir, à 19h. Il faudra pour cela conserver cette assise défensive qui fait sa force.

Trois victoires de rang d'un côté, un match nul et deux succès consécutifs de l'autre : c'est un choc entre équipes en grande forme qui s'offre à nous en clotûre de cette année 2020.

En difficulté à la fin novembre-début décembre, Rennais (5e) et Messins (10e) ont retrouvé de l'éclat depuis trois rencontres, et l'enjeu, pour chacun d'entre-eux, sera de ne pas briser la dynamique actuelle.

De nombreux absents à déplorer

Privé de nombreux éléments (Nguette a rejoint l'infirmerie alors que Delaine, Maiga et Oukidja sont suspendus), le FC Metz peut s'attendre à souffrir. Mais c'était finalement le sort que lui réservait déjà le déplacement à Montpellier et la réception de Lens, et les Grenats l'avaient emporté. Alors pourquoi ne pas remettre ça en Bretagne ?

"On a vu que quand on gagne, on est plus confiants. Ca nous donne un plus. Maintenant, on a à coeur de bien finir l'année, c'est-à-dire d'aller faire un résultat là-bas qui sera très important pour la suite du championnat", répond le défenseur messin Mamadou Fofana.

Mamadou Fofana, défenseur du FC Metz Écouter le podcast

Une solidité défensive à conserver

Pour l'emporter face à un adversaire calibré pour disputer la course à l'Europe, les Grenats devront remettre sur la table les ingrédients qui font sa force depuis plusieurs semaines. A savoir, notamment, la solidité défensive, retrouvée avec le passage à cinq défenseurs. "On est très solide, généreux et on a un état d'esprit exemplaire, mais il y a encore des progrès à faire dans les sorties de balle et apporter le danger chez l'adversaire", tempère l'entraîneur Frédéric Antonetti.

Un danger qui viendra peut-être de joueurs moins habitués à débuter. En l'absence de plusieurs de ses titulaires, le technicien corse pourrait effectuer une légère revue d'effectif. "Il faut savoir trouver des solutions, assure-t-il, mais ça fait parti de notre ADN de lancer des jeunes. A eux de saisir leurs chances pour le présent et le futur".

Frédéric Antonetti, entraîneur du FC Metz Écouter le podcast