Le FC Metz renoue avec la victoire contre Nantes (1-0)

19 octobre 2019 à 22h14 par Axel Watrin

Grâce à son buteur vedette Habib Diallo, la formation messine s’est dépêtré du piège nantais pour glaner son deuxième succès de la saison à domicile. Une excellente opération comptable s’en est suivie.

DIRECT FM
Habib Diallo, buteur lors de la victoire du FC Metz contre Nantes (1-0)
Crédit: Axel Watrin / Direct FM

Tout les opposait. Et pourtant, la lanterne rouge a bien renversé le dauphin du PSG ce samedi soir à Saint-Symphorien. Les protégés de Christian Gourcuff, incarnation du réalisme offensif avant cette 10ème journée de Ligue 1, ont fini par buter sur un FC Metz à deux vitesses.

Il y a d’abord eu cette première période. Insipide à souhait, le premier acte accouchait d’un bien triste spectacle. Aucun tir cadré côté messin, le FC Nantes ne connaissait guère plus de réussite. L’ancien Dijonnais Mehdi Abeid aurait pu toutefois ouvrir la marque dès la 4ème minute, si son missile avait trouvé la lucarne gauche d’Alexandre Oukidja. Autrement, le néant … et un score de parité à la pause tout à fait logique.

Les Canaris ont vu rouge

Avec un 11 remodelé, Vincent Hognon a dû se montrer patient avant de voir ses protégés monter dans les tours. Thomas Delaine forfait, son substitut Manuel Cabit s’est montré à l’aise dans sa moitié de terrain. Moins à l’approche des cages d’Alban Lafont. Dans ce secteur, Thierry Ambrose, pour sa première titularisation, a bien tenté de marquer des points. Ses chevauchées côté gauche n’ont hélas pas fait mouche. Son remplaçant Farid Boulaya s’est montré plus réaliste. Bien en jambes dès son entrée en jeu à un quart d’heure de la fin, l’ailier franco-algérien n’était pas loin de trouver la faille sur coup-franc (81’). Partie remise pour l’ancien Clermontois qui, d’une inspiration géniale, trouvait Habib Diallo au second poteau sur un centre à ras-de-terre. L’artilleur sénégalais ne s’est pas fait prier pour inscrire son septième but de la saison, et sceller la troisième victoire de son équipe en dix rencontres (1-0, 86’).

Les choses ont été rendues plus faciles par l’expulsion du défenseur nantais Molla Wagué, coupable selon l’arbitre Jérémie Pignard d’un pied haut sur Diallo, en position de dernier défenseur (62’). Un fait de jeu, probablement le tournant de la rencontre, qui a ouvertement contrecarré les plans de Christian Gourcuff. Les Canaris auraient pu ouvrir eux-aussi le score, si la tête de Coulibaly à bout portant avait fait mouche (66’).

Le FC Metz n’en savourera que davantage les trois points de la victoire, qui l’extirpe enfin de la zone de relégation. Avant les rencontres de ce dimanche, les Grenats pointent au 14ème rang de la Ligue 1, avant de s’envoler pour Lyon la semaine prochaine. Rassurant.

Réactions

Habib Diallo (attaquant du FC Metz) : « C’était un match compliqué mais on a été patients et solides derrière. Seul devant avec 4 défenseurs, c’était difficile. J’ai été patient, ça a payé. Être co-meilleur buteur de Ligue 1, ça représente quelque chose. Je ne sais pas si je vais marquer 26 buts comme l’année dernière ou moins, mais j’espère que ça va continuer ».

Écouter le podcast

Mamadou Fofana (défenseur du FC Metz) : « On est très contents, parce qu’on a joué contre un adversaire qui était sur une bonne dynamique. Vue la physionomie du match, c’est une victoire méritée, même avec le carton rouge. La décision a mis du temps à venir. Il faut être persévérants. Cette victoire fait du bien, parce qu’on se donne un peu d’air ».

Écouter le podcast

Farid Boulaya (milieu offensif du FC Metz) : « Je suis toujours heureux quand il y a la victoire au bout. Quand on rentre, il faut savoir faire la différence et être décisif. J’ai réussi à le faire ce soir, tant mieux pour nous. Vu qu’ils étaient à 10, il fallait tenter des choses. C’est ce que j’ai essayé de faire. C’est mieux de ne plus être dans la zone rouge. Mais il s’agissait surtout de prendre des points car on en aura besoin. J’espère que ça va s’enchaîner ».

Écouter le podcast

Kévin N’Doram (milieu défensif du FC Metz) : « On était un peu crispés en première mi-temps. Dans la deuxième, il y a eu le carton rouge, ce qui nous a donné plus de confiance. C’est un grand soulagement, la preuve qu’avec une victoire, on peut remonter très vite au classement. Il faut continuer comme ça. Je pense que j’ai fait un bon match. Mais je peux faire encore beaucoup plus. Petit à petit, je m’adapte à l’équipe ».

Écouter le podcast