Actualités sorties en Lorraine

La fête du Court-Métrage à Metz démarre le 24 mars !

19 mars 2021 à 17h00 Par Margaux Baltus
Crédit photo : (@LaFêteDuCourtMétrage)

Stéphane Ulrich, coordinateur général, présente la nouvelle organisation pour La fête du Court-Métrage, du 24 au 30 mars 2021.
  • Pourquoi avoir choisi de mettre en avant les courts-métrages ?

"Le court métrage c'est vraiment la porte d'entrée pour beaucoup de réalisateurs qui veulent s'essayer au cinéma. Historiquement c'est une grande école, mais souvent les courts métrages se retrouvent dans les cartons et prennent la poussière. On veut mettre en valeur les pépites oubliées et redorer l'image du court métrage. Cet événement souhaite mettre en valeur les créateurs de ces films et les acteurs, avec les perle des débuts de certains acteurs connus actuellement."

  • Comment avez vous repenser ce projet avec la situation sanitaire actuelle ?

"Nous avons repensé complètement notre organisation pour en faire un événement en ligne. Nous avons créé La Galaxie du Court. C'est une plate-forme vidéo avec 150 films disponibles. Il suffira au public de s'inscrire et d'obtenir des liens de connexions pour profiter de films de qualité. Depuis 2019, Metz est une ville ambassadrice de La fête du Court-Métrage."

  • Vous avez aussi une programmation jeune public ?

"Nous avons mis le focus sur Metz mais aussi dans toute la région, pour les personnes de moins de 18 ans. Nous avons travaillé avec la maison de la culture de Metz, des lycées, la médiathèque Agora, l'association Unis-Cités … pour mettre en place des débats sur les films et les thèmes de la citoyenneté. Tous ces événements ont pu être tenus en présentiel. 

On a aussi organisé des ateliers cinéma : le but est d'apprendre à des jeunes à faire des reportages et à animer une émission en direct. Le 27 mars, nous aurons une émission en direct, avec des réalisateurs locaux. On y retrouvera à la fois des étudiants prometteurs et des réalisateurs plus avertis. Stéphane Benini par exemple sera présent : il créée des films qu'il monte en Lorraine et tourne dans le monde entier, et c'est une vraie chance de l'avoir sur la Fête du Court et de pouvoir l'interviewer."

  • Avez vous un film favori dans l'ensemble des films choisis pour l'édition 2021 ?

"Un des coups de cœur, c'est Le chien bleu (2018). C'est un film qui a gagné des prix et c'est assez normal. C'est l'histoire d'un papa Émile qui a peur du monde et qui peint tout en bleu. La rencontre de son fils Yoan avec Soraya va permettre de remettre de la couleur dans leur vie. C'est un court métrage qui redonne de la couleur de l'espoir, avec une belle petite histoire d'amour. Forcément, le film est très actuel face à quelqu'un qui s'enferme. Mais le Chien Bleu permet de traiter de manière artistique les développement de l'anxiété qu'on peut avoir suite à la période que l'on vit."