Actualités sportives

L’ASNL coule un peu plus contre Châteauroux (0-1) 

09 février 2019 à 00h21 Par Axel Watrin
Alain Perrin, entraîneur de l'ASNL
Crédit photo : Direct FM

Vite réduit à 10 devant son public, le club au Chardon a concédé ce vendredi soir sa 15ème défaite de la saison face à la Berrichonne de Châteauroux. Un revers de plus à domicile qui relègue l’ASNL en position de lanterne rouge de la Ligue 2.

Pour sa 24ème sortie en championnat, l’ASNL retrouvait Marcel-Picot ce vendredi soir face à Châteauroux, devant un public doublement frustré ces derniers jours : avec un nul concédé à Niort (1-1) et surtout un derby trop facilement cédé à Metz (0-3), les joueurs nancéiens étaient logiquement en quête de rachat.

Mais les opérations ont une nouvelle fois bien mal débuté pour les ouailles d’Alain Perrin, qui perdait rapidement sa nouvelle recrue Denis-Will Poha, coupable d’une semelle sur Sékou Condé. Monsieur Petit voyait rouge (15’). Picot aussi, qui faisait de l’arbitre sa cible désignée de la rencontre.  En remplaçant le véloce Amine Bassi par un plus défensif Jérémy Clément, l’ASNL était contrainte, au quart d’heure de jeu, de tuer dans l’œuf ses propres ambitions offensives. Derrière, Guy Roland Ndy-Assembé sauvait les meubles lorsque Jérémy Livolant se présentait seul face à lui (37’).

Le portier meurthe-et-mosellan était de nouveau décisif au retour des vestiaires, détournant d’une main ferme un coup-franc de l’ex-lensois Razak Boukari (47’). Des parades salvatrices du Camerounais qui n’ont fait que retarder l’échéance, puisque les Nancéiens, trop maladroits dans la moitié de terrain adverse, laissaient Boukari marquer de la tête à bout portant, sur un centre au cordeau de Livolant (1-0, 54’).

Incapables de mettre en danger Rémi Pillot, hormis une tête de Ngom trop croisée (73’), les Nancéiens ont cruellement manqué de conviction dans la construction du jeu. Avec l’apport des recrues qui semble déjà remis en question, l’avenir du club meurthe-et-mosellan semble davantage s’assombrir de fil en aiguille. Pas le meilleur des postulats, avant d’aborder un déplacement périlleux en terre havraise (6e) vendredi prochain.

Réactions

Alain Perrin, entraîneur de l’ASNL : « Je suis satisfait du comportement de mes joueurs mais ce n’est pas suffisant. Ce soir, on n’a encore pas pris de point. À 10 contre 11, ils se sont bien battus, mais le facteur réussite nous fuit toujours. Le carton rouge ? Il est sévère mais peut-être justifié. L’indisponibilité (de Poha) sera encore un autre problème … »

Écouter le podcast

Abdelhamid El Kaoutari, défenseur de l’ASNL : « On avait fait beaucoup d’efforts toute la semaine pour préparer ce match. On a fait une bonne entame, et on se prend un le rouge au bout de 15 minutes. L’arbitre a directement dégaîné le rouge, c’est rageant. On va garder le positif, notamment les occasions créées en deuxième période à 10 contre 11. On ne baisse pas les bras, on continue à bosser la tête levée. Je suis persuadé que ça va venir ».

Écouter le podcast