Actualités sportives

Gauthier Hein (FC Metz) : « À Monaco, on voulait prendre du plaisir »

24 janvier 2019 à 20h08 Par Axel Watrin
Gauthier Hein, joueur du FC Metz
Crédit photo : Axel Watrin / Direct FM

Buteur et double passeur décisif lors de la victoire des Grenats à Louis-II mardi en Coupe (3-1), le Messin a marqué des points face aux Monégasques. Souvent convoqué avec la réserve de Grégory Proment, le natif de Thionville espère désormais « gratter du temps de jeu » en Ligue 2.

Écouter le podcast

Ablie Jallow, Paul Delecroix, Laurent Jans, Ibrahima Niane, Gauthier Hein … tous ont profité de la rotation d’effectif décidé par Vincent Hognon lors du déplacement à Monaco mardi en Coupe de France pour gagner du temps de jeu. Le dernier cité est largement sorti gagnant du turn-over sur la pelouse de Louis-II : avec deux passes décisives et une ouverture du score somptueuse à la demi-heure de jeu, Gauthier Hein a montré que le FC Metz pouvait compter sur lui.

Celui qui a rempilé cet été avec le club à la Croix de Lorraine jusqu’en 2021 n’avait alors disputé que quelques bouts de rencontres depuis l’entame de la saison. Une demi-heure à Clermont en août dernier, deux apparitions en Coupe contre Grenoble et Sarreguemines : trop peu pour le gaucher de 22 ans, régulièrement convoqué avec la réserve messine en Régional 1. « J’abordais Monaco sans trop de pression même si c’est dur quand on ne joue pas beaucoup » a avoué le joueur messin, à l’aube du déplacement des siens à Ajaccio. Pour Gauthier Hein, « on avait un objectif commun, c’était de prendre du plaisir parce que c’était un match bonus, un match de gala. On savait que c’était des joueurs d’un niveau international. On s’en est bien sorti et on a pris confiance au fil du match. Ça nous a souri ».

Mardi, le FC Metz a effectivement fait mieux que tenir tête aux Monégasques, demi-finalistes de C1 il y a deux ans. Avec une certaine aisance technique, couplée à une assise défensive plus que satisfaisante, les Grenats ont balayé l’image d’une formation hiérarchiquement inférieure à l’ASM. Surtout, les supporters mosellans ont (re)découvert les accélérations fulgurantes de leur ailier thionvillois, moins en vue dans l’effectif professionnel depuis l’an passé.

Polyvalence

Le joueur avait été révélé sous les ordres de Philippe Hinschberger lors de la saison 2016-17 de Ligue 1. Dans les mémoires, son premier but en professionnel lors de la réception de l’Olympique lyonnais en décembre 2017. D’un somptueux enroulé du pied gauche, le Messin avait ouvert la marque face aux Rhodaniens avant que la partie ne soit arrêté suite aux jets de pétard sur Anthony Lopes … Cruel.

Prêté la saison suivante au Tours FC en Ligue 2, Gauthier Hein a élargi sa palette d’attaquant polyvalent en Indre-et-Loire. « J’ai commencé en pro sur les côtés. À Tours, j’ai joué meneur de jeu et aussi deuxième attaquant » décrypte le joueur formé au club. Utilisé dans un registre de milieu de terrain par Grégory Proment en équipe réserve, « Gotcho » a retrouvé ce poste face à l’ASM ce mardi. Sans quelques facilités intrinsèques. « J’ai un peu joué à tous les postes, mais mon poste d’origine, c’est n°10. Donc jouer au milieu de terrain, ce n’était pas quelque chose que je ne connaissais pas ».

Écouter le podcast

Un côté multi-fonctionnel qui ne devrait pas passer inaperçu aux yeux de Vincent Hognon, entraîneur intérimaire du FC Metz, pour la phase retour de la Ligue 2. Aujourd’hui, et après un récital offert face aux joueurs du Rocher, Gauthier Hein aspire, naturellement, à jouer davantage avec les professionnels. « J’espère gratter du temps de jeu, surtout en championnat » a simplement reconnu le buteur. Pour le mosellan de naissance, la suite rimera surtout avec le derby face à l’ASNL le 29 janvier à Saint-Symphorien. « Je connais ce genre de rencontres. J’ai déjà joué des Metz-Nancy en jeune. Je sais ce que ça représente pour les gens et pour le club. Bien sûr que j’espère jouer ce match, ou au moins avoir du temps de jeu ». Pour Gauthier Hein désormais, il lui faudra batailler âprement pour glaner la tunique mosellane ces prochaines semaines. Solidement ancrés aux postes pourvu par le joueur de 22 ans, Farid Boulaya, Opa Nguette et Marvin Gakpa incarnent les choix préférentiels de Frédéric Antonetti et de son suppléant depuis le début de la saison. Mais le pur produit de la formation du FC Metz est prêt à jouer des coudes pour parvenir à ses fins. Message reçu ?