Actualités sportives

FC Metz-ASSE, Mediapro, ambitions des Grenats... Sylvain Kastendeuch nous dit tout sur ce début de saison

22 octobre 2020 à 17h45 Par Clément Gondolff
Sylvain Kastendeuch, ancien capitaine du FC Metz.
Crédit photo : @FC Metz

Invité du Club Direct Grenat ce mercredi 21 et jeudi 22 octobre 2020, Sylvain Kastendeuch, ancien défenseur du FC Metz, est revenu sur le début de saison du FC Metz, ses ambitions ainsi que sur les problèmes rencontrés par le diffuseur Mediapro.

Avec 8 points au compteur et une 14e place au classement après 7 journées, le FC Metz effectue un début de saison "positif", selon Sylvain Kastendeuch. Invité du Club Direct Grenat cette semaine, le joueur le plus capé de l'histoire du club garde à un oeil attentif sur les performances des Grenats. 

Et selon lui, "le club est dans une phase ascendante". Une dynamique positive qu'elle doit en grande partie à l'arrivée d'une forme de stabilité sur les bords de la Moselle : "Il y a une qualité de groupe qui se confirme. J’ai bien aimé la stabilité d’une année sur l’autre, c’est ce qui manquait ces dernières années au Football Club de Metz. C’est vrai qu’il y avait toujours énormément de modifications dans l’effectif, et là, il y a une stabilité et j’ai l’impression que ça commence à payer".

Le début de saison du FC Metz, selon Sylvain Kastendeuch Écouter le podcast

Objectif maintien et plus si affinités ? 

Séduisants à Marseille, solides à Lille et Paris durant 90 minutes ou presque, et souverains face à Reims et Lorient, les hommes de Frédéric Antonetti peuvent-ils déjà nourrir de nouvelles ambitions ? "L'espoir que l'on peut avoir ? Ce serait un championnat avec un maintien assuré assez tôt, répond l'ancien défenseur des Grenats. Parce que les ambitions du FC Metz doivent rester celles-ci pour l'instant, au vu de la concurrence et des moyens en jeu dans les autres clubs". 

Assurément réussie avec un maintien dans l'élite, la saison du FC Metz ne pourrait être que plus belle avec, pourquoi pas, le retour d'un brin de magie en Coupe de France, 25 ans après la dernière demi-finale disputée par le club lorrain. "Si le FC Metz pouvait se positionner en milieu de tableau cette année, avec de bons réusltats, et avec un parcours en coupe de France qui rappellerait de bons souvenirs, ce serait déjà une très belle saison", confie Sylvain Kastendeuch. 

les ambitions du FC Metz, selon Sylvain Kastendeuch Écouter le podcast

Des Messins favoris face aux Verts ?

La route sera quoiqu'il arrive longue jusqu'en mai prochain, et d'ici là le FC Metz doit déjà se concentrer sur sa prochaine échéance. La réception de l'AS Saint-Etienne ce dimanche 25 octobre 2020, un club que connaît bien Sylvain Kastendeuch, lui qui a évolué trois ans sous les couleurs des Verts. 

Défaite lors de ses trois derniers matches, la formation stéphanoise peine à confirmer son bon début de saison (3 victoires pour commencer) et, selon l'ancien défenseur des deux clubs, c'est bien dans la peau de l'outsider qu'elle va se présenter à Saint-Symphorien. "Avec la forme du moment, et l'avantage de reçevoir, je pense que les Messins sont légèrement favoris", assure-t-il. 

Metz favori contre l'ASSE, selon Sylvain Kastendeuch Écouter le podcast

Mediapro peut-il plomber le football français ?

Enfin, Sylvain Kastendeuch, également coprésident de l'UNFP, a livré son regard sur les difficultés rencontrées par le principal diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, Mediapro, qui n'a pas honoré son premier paiement vers la Ligue de football professionnel. 

Et si l'inquiétude ronge de nombreux dirigeants français, puisque les droits TV représentent une manne financière essentielle pour les clubs, l'ancien international tricolore (9 sélctions) adopte un discours résolument plus optimiste : "Je suis plutôt confiant. A la fois parce que Vincent Labrune, le nouveau président, me semble très efficace sur ces dossiers là. Et puis, je ne peux pas imaginer aujourd’hui, que si ce n’est pas Mediapro, d’autres diffuseurs ne prendraient pas le relais". 

Il conclut : "Le bon signe, c’est qu’à l’heure où les clubs ont des difficultés de trésorerie, la Ligue n’a pas eu de mal à contracter des emprunts pour pallier la défaillance de Mediapro. C'est un bon signe, ça montre que les marchés financiers ont confiance dans le produit Ligue 1". 

Les difficultés de Mediapro, selon Sylvain Kastendeuch Écouter le podcast

Sylvain Kastendeuch, coprésident de l'UNFP (@UNFP)

Sylvain Kastendeuch, coprésident de l'UNFP (@UNFP)