Actualités régionales

Déjà quasiment 60 000 signatures pour sauver le loup de Meurthe-et-Moselle

10 juillet 2019 à 12h20 Par Yoan Masson
L'animal mobilise dans toute la France

Il y a deux jours, elle en rassemblait 8 000

La préfecture de la Meurthe-et-Moselle a annoncé jeudi qu'elle allait autoriser dans les prochaines semaines un tir de prélèvement pour abattre un loup à l'origine d'une multitude d'attaques de troupeaux.

Les autorités parles d'attaques "hors-norme pour un seul spécimen, équivalent à la prédation induite par plusieurs meutes". Ce loup aurait fait, à lui seul, 136 victimes de janvier à juin 2019, et serait à l'origine de 50 attaques, selon les chiffres donnés par la préfecture.

Une mobilisation nationale

Une pétition lancée ces derniers jours atteint quasiment les 60 000 signataires aujourd'hui. " Nous demandons de mettre fin à la politique des tirs et de faire appliquer une véritable protection du loup, de faire cesser la haine qui sévit autour du loup et de ses protecteurs, et de de favoriser un élevage responsable et compatible avec la conservation de la biodiversité ", écrit Elisabeth Van de Poel, à l’origine de la pétition lancée sur le site MesOpinions.com