Actualités sportives

Adama Traoré conclut le mercato du FC Metz

04 septembre 2019 à 14h15 Par Axel Watrin
Adama Traoré, prêté au FC Metz par l'AS Monaco
Crédit photo : Axel Watrin / Direct FM

En manque de temps de jeu ces dernières saisons, le milieu offensif de Monaco aspire à en gratter sur les bords de Moselle. La venue du Malien densifie un entrejeu messin déjà bien garni.

Un mercato en deux temps. Cet été en Moselle, le marché des transferts a connu une période faste entre juin et juillet, durant laquelle Fabien Centonze, Manuel Cabit, Kévin N’Doram et Thierry Ambrose ont débarqué tour à tour au FC Metz. Depuis, les choses s’étaient calmées …

Le quatuor a finalement été rejoint dans les derniers instants du mercato par Adama Traoré, milieu de terrain offensif de 24 ans, prêté pour la saison par l’AS Monaco. Après N’Doram, le club monégasque lègue de nouveau un de ses pions, lui-aussi en quête de temps de jeu. Miné par des expériences peu fructueuses ces dernières saisons (Rio Ave au Portugal et Brugge en Belgique), l’international malien (13 sélections) cherchera à se relancer sous le maillot messin. « J’ai eu une grosse blessure, une double fracture à la cheville. Ça n’a pas été facile pour moi » précise Adama Traoré. Remis mentalement et physiquement de cette mauvaise passe, le néo-Messin gage à « retrouver du temps de jeu, de tout donner et de progresser. Le plus important sera de s’adapter au système de jeu de l’équipe ».

Pour parvenir à ses fins, Traoré devra se faire une place au sein d’un entrejeu messin déjà copieusement fourni. Aux côtés des Cohade, Maïga, Fofana, Angban, Gakpa et son coéquipier monégasque N’Doram, l’ancien joueur du LOSC apportera surtout des solutions offensives à Vincent Hognon. « Je peux jouer en 8, mais je suis plus à l’aise en 10 » a t-il décrit à la presse.

Adama Traoré bis

« On le suivait depuis assez longtemps. Il a fait un parcours brillant chez les jeunes du Mali explique à son sujet Philippe Gaillot, directeur général adjoint du FC Metz. Ce qu’on souhaite, c’est le relancer, qu’il retrouve les aptitudes qu’étaient les siennes, sa capacité à débloquer les situations par ses passes au-dessus de la moyenne ».

En ce début de saison, le FC Metz, ironie du sort, compte deux Adama Traoré en son sein. Outre le joueur prêté par l’AS Monaco, son homonyme malien est toujours proche d’un départ. Prêté la saison dernière à Orléans, son avenir semble s’inscrire loin de la Moselle. « Sa situation ne s’est pas débloquée avant la fin du mercato français. On est en train de travailler sur les autres marchés. C’est le dernier joueur pour lequel on essaie de trouver du temps de jeu » précise Philippe Gaillot.