Actualités régionales

PSG - FC Metz : face à une bête blessée, les Grenats veulent y croire

16 septembre 2020 à 10h00 Par Clément Gondolff
Vincent Hognon, entraîneur du FC Metz.
Crédit photo : @D!RECTFM

Ce mercredi 16 septembre 2020, à 21h, les Grenats défient le Paris Saint-Germain au Parc des Princes.

En quête de rebond après une entame manquée (deux défaites 1-0 face à Monaco puis Lille), le FC Metz doit gravir l'Everest du championnat de France, ce soir à 21h au Parc des Princes. 

C'est le Paris Saint-Germain, finaliste de la dernière Ligue des Champions, qui se dresse sur sa route, pour un très surprenant choc du bas de tableau. 

Ni Mbappé ni Neymar côté parisien 

Surpris à Lens (1-0) puis dominé par l'OM (0-1) dimanche dernier, le PSG se traîne à la 18e place du classement, un rang derrière le FC Metz (17e). Surtout, il apparaît plus fragile que jamais, tant sur le plan tactique que mental. La montagne, d'ordinaire si imposante, semble presque fissurée.

Mais est-ce pour autant le moment idéal pour l'esacalader ? " Je n'en sais rien", répond le coach messin Vincent Hognon : "Après deux défaites, ils vont certainement être revanchards, mais en même temps, ils ne sont pas complètement prêts". 

Toujours privés de Cabit, N'Doram et Vagner, les Grenats n'auront pas la lourde de tâche de contenir les dribbles de Neymar et la vitesse de Mbappé, respectivement suspendu et blessé. En revanche, Icardi, Marquinhos et Navas effetuent leur retour dans le groupe parisien. Ils sont même pressentis pour débuter, tout comme Farid Boulaya côté lorrain. 

"On veut faire un résultat"

Mais quelle que soit l'équipe alignée par Thomas Tuchel, son homologue messin Vincent Hognon veut croire en ses chances. Hors de question, pour lui, d'afficher une quelconque résignation : "On veut obtenir quelque chose, on veut faire un résultat. On veut que les joueurs prennent conscience de toutes leurs capacités", affirme-t-il. 

Pour cela, et pour tenter de mettre fin à 14 ans d'insuccès face au club de la capitale, les Grenats devront se montrer plus efficaces. En deux rencontres officielles, ils n'ont jamais su trouver le chemin des filets. Un triste bilan que partage le PSG. Jusque ce soir, du moins.

Écouter le podcast