Actualités régionales

Metz : SESAME sème les graines de la biodiversité

04 décembre 2019 à 12h10 Par Yoan Masson
Metz s’est engagée à planter 20.000 arbres d’ici 2030

C'est bien connu pour planter un arbre, il faut le faire en hiver. Et ce n'est pas l'étude Sésame qui nous dira le contraire. Elle défend une thèse assez simple mais implacable. La plantation d'arbres dans le futur permettra d'aider les messins et la biodiversité à supporter les canicules et la pollution.

Mais tous les végétaux n'ont pas la même valeur. Et pas mal de critères sont à remplir pour éviter de trop chambouler le quotidien des citadins. Certains arbres peuvent apporter un risque allergique, des fruits toxiques ou encore devenir un hôtel 4 étoiles pour des chenilles procéssionnaires.

SESAME pour "Service EcoSystémiques rendus par les Arbres, Modulés selon l'Espèce" 

Bien connaître les services rendus par les végétaux en milieu urbains. C'est pouvoir choisir la bonne espère au bon endroit. C'est pour cela que l’étude Sésame a déjà répertorié 85 espèces capables de répondre au mieux à cette mission à Metz. Tout en valorisant au mieux l'écosystème de la région. 

Luc Chrétien, chef de projet, chef de la division Biodiversité, eau, aménagement au Cerema Est :

Écouter le podcast

Une conférence est organisée ce mercredi 4 décembre à 19 h en mairie pour présenter cette étude unique en Europe.