Actualités sportives

Le FC Metz à la relance à Nantes

13 février 2020 à 16h32 Par Axel Watrin
Vincent Hognon, entraîneur du FC Metz
Crédit photo : Axel Watrin / Direct FM

Contrariés par une défaite à domicile contre Bordeaux (1-2), les Grenats se déplacent ce samedi à la Beaujoire. Avec l’intention de piéger des Canaris qui nagent en eaux troubles.

Le revers contre Bordeaux sonne encore comme un coup d’arrêt pour le FC Metz et sa belle dynamique de début d’année. Pour ne rien arranger, le club à la Croix de Lorraine a appris ce mercredi la lourde sanction infligée par la LFP à l’un de ses meilleurs éléments Vincent Pajot. Exclu d’entrée de jeu contre les Aquitains, le milieu prêté par Angers manquera le déplacement à Nantes et la réception de Lyon. Coup dur.

Retour sur la suspension de Vincent Pajot

« C’est un handicap supplémentaire concède Vincent Hognon, l’entraîneur mosellan. On va devoir trouver des solutions. Des joueurs auront l’opportunité de se montrer, ça fera vivre le groupe. Mais c’est sûr que Vincent va nous manquer ».

Du changement, il y en aura donc forcément à la Beaujoire ce samedi. Dans la short-list, les noms de Fofana, Angban ou … Cohade sont en pole position pour remplacer numériquement l’absence de l’ancien Stéphanois. Avec pour ambition de renouer avec le succès face à un adversaire qui a souri au promu lorrain à l’aller. « Je ne suis pas spécialement inquiet. Si les joueurs reproduisent ce genre de performance et d’investissement, on va rebondir. J’espère simplement qu’on arrivera à persévérer dans ce qu’on fait de bien en ce moment » annonce le coach.

Couler le sous-marin jaune

Également privé de Noss Traoré, toujours à l’arrêt, le FC Metz devra se donner les moyens de renouer avec le succès à la Beaujoire. D’autant que les Canaris de Christian Gourcuff connaissent une année 2020 mitigée (un nul et trois défaites sur les quatre dernières journées de Ligue 1). Un temps dauphin du PSG, le FC Nantes a sombré à la douzième place du classement, désormais à six points des Lorrains. « Ça reste une bonne défense du championnat quand même. Ils ont moins bien fonctionné parce qu’ils avaient des joueurs absents (Pallois, Appiah, Traoré) » constate Vincent Hognon.

« C’est une équipe qu’on avait battue à l’aller. On doit avoir confiance en nous, et aller là-bas avec l’ambition de leur poser des problèmes dans la continuité de ce qu’on fait en ce moment ». Une performance dans l’Ouest crédibiliserait la théorie de l’accident face aux Girondins. Et serait opportune pour les Messins, alors que le barragiste nîmois est revenu à trois petites longueurs …

Le FC Nantes vu par Vincent Hognon