Actualités sportives

John Boye avant RC Lens - FC Metz : « Lens va monter en Ligue 1 »

08 février 2019 à 17h16 Par Axel Watrin
John Boye, défenseur du FC Metz
Crédit photo : Axel Watrin / Direct FM

Préservé contre Orléans mardi en Coupe de France, l’ancien défenseur du Stade rennais retrouvera ses partenaires ce samedi lors du déplacement à Bollaert. Le Ghanéen s’attend à une lutte acharnée face au RC Lens, autre favori annoncé à la promotion en Ligue 1.

Avec Stoppila Sunzu, il forme depuis cet été la charnière centrale indiscutable du FC Metz. En 23 sorties en championnat, le club à la Croix de Lorraine n’accuse en effet qu’un bilan de 15 buts encaissés, ce qui fait de lui la deuxième meilleure défense de Ligue 2, derrière le Paris FC (13 buts). Un constat auquel John Boye n’est forcément pas étranger : sous la tunique grenat, l’international ghanéen a disputé toutes les rencontres de championnat cette saison, hormis la réception du RC Lens en septembre 2018. À Bollaert-Delelis ce samedi, l’ancien rennais devrait cette fois affronter les Sang-et-Or dans une rencontre qui respire la Ligue 1.

« Lens sera un match très difficile »

Écouter le podcast

Toujours leader du classement malgré des points lâchés contre l’ESTAC la semaine dernière à Saint-Symphorien, le FC Metz se rend sur la pelouse du RC Lens (5e), en lice pour une accession à la Ligue 1. « C’est une bonne équipe qui va monter. Ça va être très difficile de jouer chez eux, devant leurs supporters. On fera tout pour gagner » a annoncé John Boye.

« À l’extérieur, les adversaires nous donnent de l’espace »

Curieux constat que celui du FC Metz cette saison en Ligue 2 : le club mosellan a décroché plus de points à l’extérieur (27) qu’à Saint-Symphorien (22). Surtout, les Messins ont concédé trois défaites à domicile, pour seulement un revers en dehors de leurs terres. « Quand les adversaires jouent chez eux, ils veulent gagner. Alors ils ouvrent des espaces explique le défenseur grenat. Lorsqu’ils viennent chez nous, ils ferment ces espaces. Donc, c’est difficile de les jouer ». Ce samedi, le FC Metz devra trouver la solution face à la deuxième équipe la plus efficace à domicile. Défi.

« Vincent Hognon, c’est une légende ! »

Écouter le podcast

Officiant depuis un mois et demi sur le banc du FC Metz, en intérim de Frédéric Antonetti, Vincent Hongnon semble gagner la confiance de ses ouailles au fil des rencontres. John Boye, par exemple, qualifie l’ancien stéphanois de « légende. Il connaît beaucoup de choses. Il essaie de faire comme Frédéric Antonetti. Parfois, ça marche. Parfois non. Mais nous, on commence à s’habituer à lui ». Point commun à nos protagonistes : ils ont tous deux évolué au poste de défenseur central. Un moyen de faciliter le dialogue ? « Bien sûr rétorque John Boye. Il nous donne beaucoup de conseils, comment on doit bouger. Même aux joueurs offensifs ! ».

« La CAN ? Ce serait une fierté de jouer pour mon pays »

Déjà qualifiée pour la phase finale de la CAN 2019 malgré un dernier match éliminatoire à disputer le 22 mars contre le Kenya, la sélection ghanéenne s’envolera pour l’Égypte avec un statut d’outsider à surveiller. Le Messin John Boye compte bien faire partie de l’aventure, lui qui avait échoué en finale avec les Blacks Stars en 2015 contre la Côte d’Ivoire. « J’ai toujours envie de jouer pour mon pays. C’est une fierté et c’est quelque chose qui me fait toujours plaisir » s’est réjouit le défenseur du FC Metz.