Actualités sportives

Ibrahima Niane avant Montpellier - FC Metz : « Je ne doute jamais de moi »

04 février 2020 à 17h13 Par Axel Watrin
Ibrahima Niane, attaquant du FC Metz
Crédit photo : Axel Watrin / Direct FM

Auréolé d’une série de trois succès de rang en championnat, le FC Metz prend la direction de Montpellier ce mercredi. État des lieux avec Ibrahima Niane, l’ailier sénégalais messin titulaire lors des deux dernières sorties et son entraîneur Vincent Hognon.

Que craindre d’une équipe en pleine bourre, dont l’efficacité semble retrouvée, et qui n’avait pas réalisé pareille performance depuis 6 ans en Ligue 1 ? « Il faut surtout faire très attention à toute forme de suffisance » rétorque Vincent Hognon, l’entraîneur du FC Metz qui a pu se satisfaire d’une rencontre maîtrisée des siens face à Saint-Étienne dimanche dernier. « Il y a plus de sourires, c’est possible que cela ait une influence positive. On ne va pas se plaindre d’être sur une bonne série. Il faut tout faire pour que cela dure le plus longtemps possible » gage le technicien mosellan.

Écouter le podcast

Alors, pour sa deuxième étape d’une semaine à trois matchs, le promu messin jouera sur deux tableaux. Profiter d’une confiance décuplée pour accrocher un quatrième succès d’affilée. Sinon, préserver une série de cinq rencontres sans la moindre défaite en championnat. Le tout sur la pelouse de la Mosson, où les Pailladins restent impériaux (4ème meilleure équipe à domicile).

« À domicile, ils sont très performants et redoutables. Je ne doute pas que ces deux contre-performances vont leur encore plus donner de détermination » préface Vincent Hognon. En effet, Montpellier a été éliminé de la Coupe de France par la modeste équipe de Belfort (N2) avant de s’incliner lourdement au Parc des Princes samedi (0-5). Aux portes de l’Europe (5e), la formation héraultaise s’éprend logiquement d’une réaction face aux Messins.

« Il y a du soulagement »

Pour ce 23ème rendez-vous de Ligue 1, Metz devra une nouvelle fois composer sans Noss Traoré, en phase de reprise. Une réserve est posée quant à la présence d’Opa Nguette, touché lors de son deuxième but but face à l’ASSE. Une situation qui devrait sourire à Ibrahima Niane, deux fois titulaire lors des deux dernières sorties de son équipe. « Ça fait plaisir reconnaît l’ailier sénégalais. On a gagné les deux matchs que j’ai joués, forcément cela fait du bien. À l’entraînement, on travaille avec plus de confiance et de soulagement ».

Dans l’ombre de ses deux compatriotes sénégalais (Diallo et Nguette), davantage sollicités par Vincent Hognon, Ibrahima Niane dit ne « jamais douter de [lui]. Tout le monde me fait confiance. Il y a parfois des moments où c’est un peu difficile. Mais on ne baisse jamais les bras ! ».

Écouter le podcast

Contre Reims et Saint-Étienne, le jeune messin a dû donner de sa personne sur les tâches défensives. Consigne de son staff ? « Oui, c’est normal qu’on défende beaucoup. Il fallait bien fermer et ensuite se projeter vers l’avant » précise l’ancien pensionnaire de Génération Foot. Mais l’attaquant aimerait surtout faire trembler à nouveau les filets, lui qui n’a goûté qu’à deux reprises à ce bonheur cette saison (contre Toulouse et à Nice). Une éternité pour un buteur.