Actualités régionales

Covid-19 : fermeture des bars et restaurants dès 22h dans la métropole de Metz

23 octobre 2020 à 10h10 Par Clément Gondolff
Les bars de la métropole de Metz (Moselle) devront fermer à partir de 22 heures.
Crédit photo : @D!RECTFM

Les bars et restaurants des 44 communes de la métropole de Metz (Moselle) devront fermer à compter de 22 heures. La mesure, prise par la préfet de Moselle Laurent Touvet, va entrer en vigueur à partir de ce vendredi 23 octobre 2020 à minuit.

Avec un taux d'incidence de 163 cas positifs pour 100 000 habitants, soit un chiffre "multiplié par 5 depuis la fin septembre", selon le préfet de Moselle Laurent Touvet, le département mosellan n'est pas épargné par l'accélération de l'épidémie de Covid-19

Et comme la situation sanitaire "est sérieuse et n'évolue pas positivement", Laurent Touvet a pris une nouvelle série de mesures de restriction.

Les bars et restaurants directement impactés 

Ainsi, "après concertation avec les élus et les représentants de la profession de l'hôtellerie et de la restauration", le préfet a ordonné la fermeture des bars et restaurants à compter de 22h dans les 44 communes de la métropole de Metz.

La mesure prend effet dès cette nuit, à partir de minuit. Ce qui signifie que ces établissements pourront encore ouvrir leurs portes entre 22h et minuit ce vendredi 23 octobre, mais pas demain, samedi 24 octobre 2020.

Un carnet de rappel dans les bars et restaurants

D'autre part, tous les restaurants et bars de Moselle devront désormais tenir un carnet de rappel, destiné à "casser la chaîne de diffusion du virus", selon le représentant de l'état.

"C'est un carnet où chaque client inscrit son nom, un numéro de téléphone et un mail pour pouvoir etre rappelé si, quelques jours plus tard, on découvre un cas positif qui a fréquenté le même bar ou restaurant au même moment ", poursuit-il. 

Les buvettes fermées dans les stades mosellans

Et si les bars et restaurants sont directement concernés par les mesures préfectorales, c'est parce que "je me concentre sur les lieux où le virus se diffuse le plus facilement. Et il se diffuse le plus facilement là où des personnes venues d'horzions différents se rencontrent sans porter le masque", justifie Laurent Touvet. 

C'est ce constat qui l'a également poussé à mettre fin, de manière temporaire, aux buvettes dans les stades et enceintes sportives du département. 

Une décision qui concerne bien entendu Saint-Symphorien, mais également ses alentours. Puisque les buvettes se situant dans le périmètre dans lequel le port du masque est obligatoire les jours de match, devront aussi rester fermées. 

Enfin, en cas d'infraction, les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros et à une fermeture adiminstrative de leur établissement. 

Laurent Touvet, préfet de Moselle Écouter le podcast