Actualités régionales

Arnaud Caël, journaliste Lorrain fan inconditionnel de Federer

07 juin 2019 à 09h00 Par Charles Hoffsess
‘’Roger Federer jusqu’au bout de la nuit‘’
Crédit photo : (@Andersen)

Ce journaliste sportif originaire de Nancy qui voue une admiration sans faille au tennisman Suisse est l’auteur de ‘’Roger Federer jusqu’au bout de la nuit‘’
Tout a commencé en 2000 lors des Jeux Olympiques de Sydney, quand devant sa télé, Arnaud à découvert Federer face au français Di Pasquale. Un brin chauvin, il soutient le joueur tricolore mais est impressionné par son adversaire qu’il trouve bourré de technique et élégant dans sa gestuelle. C’est à ce moment que vient le déclic. Arnaud commence à suivre le Suisse qui deviendra définitivement son idole en 2003, année de son premier sacre à Wimbledon. Depuis ce jour, impossible de rater un match de sa coqueluche au point de passer des nuits blanches à l’encourager par fuseaux horaires interposés. Il ira même plus loin en demandant sa femme en mariage le jour de l'anniversaire du Maestro. 

Des mots à mettre sur cette obsession

Depuis tout petit, l’un des rêves de Arnaud, en plus de commenter le Tour de France, était d’écrire un livre. Chose qu’il a essayé de faire à plusieurs reprises mais qui n’a jamais abouti. Et puis, il a rencontré Olivier Larizza, son futur éditeur. Ce dernier lui propose d’écrire sur Federer. C’est la révélation pour Arnaud qui avoue n’y avoir jamais pensé. Il se met à écrire par petite touche. Un an après c’est la consécration, son livre ‘’Roger Federer jusqu’au bout de la nuit‘’ est publié. Un ouvrage qui n’est pas une biographie mais bien une découverte de cette légende du tennis à travers le regard d’un fan. Un livre dans lequel ce journaliste sportif livre plusieurs anecdotes comme sa rencontre manquée dans les vestiaires du tournoi de Monte-Carlo avec celui qu’il idolâtre. Une mésaventure qui reste l’un de ses plus grands regrets. Il dévoile aussi avoir suivi sur son portable la finale de l’Open d’Australie 2017 alors qu’il était aux mondiaux de cyclo-cross. De retour après avoir été éloigné des courts pendant 6 mois à cause d’un genou abîmé, Roger remporte le titre face à Rafael Nadal, son meilleur ennemi. La joie de Arnaud est telle que les gens autour le prenne pour un fou et ne comprennent pas mais qu’importe, lui est heureux. 
Un amour démesuré pour le joueur Helvète que sa femme a accepté pour le meilleur et pour le pire. 
Pas la peine de tenter de joindre Arnaud Caël cet après-midi qui sera sans aucun doute devant son écran de télévision pour suivre la demi-finale de son protégé face à Nadal, l’ogre de la terre battue.