Actualités sportives

À Angers, le FC Metz est prêt à enclencher

23 août 2019 à 17h19 Par Axel Watrin
Victorien Angban, milieu de terrain du FC Metz
Crédit photo : Axel Watrin / Direct FM

Sublimés par une victoire sans appel contre Monaco (3-0), les Grenats peuvent accrocher un deuxième succès de rang en Anjou ce samedi. Mais leur entraîneur joue la prudence. « On peut faire mieux dans le contenu » avance le technicien.

Pour ses retrouvailles avec l’élite du football français, il est peu de dire que le fantasque FC Metz ne compte pas s’arrêter là. Solide à Strasbourg (1-1), infaillible contre Monaco (3-0), le Club à la Croix de Lorraine semble parti du bon pied. Et malgré un calendrier relevé - qui lui oppose les deux derniers champions de France en l’espace de deux semaines - le club lorrain a déjà engrangé 4 points. De quoi aborder avec sérénité ce deuxième déplacement de l’année samedi sur la pelouse du SCO, giflé par Lyon la semaine passée (0-6) ?

Écouter le podcast

Pour Vincent Hognon, il est en tout cas proscrit d’évoquer une effervescence dans le groupe : « On veut faire très attention. On est conscients que le chemin est encore très long » prêche avec prudence l’entraîneur messin. Avec 4 points sur 6, glanés en terre alsacienne et face à une formation monégasque affaiblie, Metz affiche pourtant une santé d’enfer, bien au-delà de ses modestes intentions de promu. « Ce n’est même pas un dixième des points qu’on doit prendre » rétorque le coach. L’ancien défenseur central, sentant que son équipe en a encore sous la pédale, en veut même plus. « On peut faire mieux dans le contenu. L’objectif, c’est de ne pas se relâcher, et de continuer à faire progresser ce groupe. Il faut maintenir un niveau d’exigence, parce qu’on a vu qu’ils pouvaient faire mieux ».

Pour le déplacement à Angers ce samedi soir, Vincent Hognon serait-il alors tenté de reconduire le même 11 de départ que celui aligné le week-end dernier contre Monaco ? La question a travaillé l’entraîneur durant la semaine qui a précédé le déplacement en Anjou. « C’est difficile. On pourrait refaire les 11, je pourrais en changer trois ou quatre à chaque match sans que le niveau de l’équipe ne change fondamentalement ». Son ossature ne devrait toutefois pas être remodelée. Performante face à l’ASM, la défense (Centonze-Sunzu-Boye-Delaine) ne sera pas modifiée ce samedi, tout comme Habib Diallo à la pointe de l’attaque. Auteur de 3 buts en 2 rencontres, le Sénégalais se mue, comme la saison passée, en leader du secteur offensif messin. « Pourvu que ça dure ! » lui a indirectement lancé son coach en conférence de presse.

Victorien Angban : « Ce sera très difficile »

Dans la lignée de ses deux premiers matchs convaincants de la saison, le FC Metz ira logiquement à Angers avec ambition. Celle de bousculer physiquement l’adversaire, qui s’appuiera comme souvent sur son aisance athlétique. « Son engagement athlétique est très élevé, dans le volume de course et dans les duels. Ils sont habitués à batailler fort. Il faudra être capable de répondre présent face à un adversaire qui aura faim ». Après la défaite humiliante face à Lyon, c’est un SCO « revanchard » qui se présentera aux Messins d’après Vincent Hognon.

Écouter le podcast

« Ce sera un match très difficile » poursuit son milieu de terrain Victorien Angban, titulaire contre Monaco. « Ils en ont pris 6 contre Lyon mais ce n’est pas le même potentiel. On va jouer sérieusement comme d’habitude ». Impériaux à l’extérieur en Ligue 2, les Grenats se soumettent une nouvelle fois au révélateur de la Ligue 1 ce week-end. « C’est vrai qu’on a fait de bons résultats à l’extérieur. Là, on ne va pas se focaliser. On va tout donner et essayer de jouer notre jeu » précise le milieu ivoirien.