Dépistage du cancer de la peau : « sauvez votre peau »

11 juin 2021 à 14h08 par Sarah Louis

Le cancer de la peau, ne le prenez pas à la légère, c’est bien réel !

chru
Crédit: @D!rect FM

Les beaux jours arrivent et un retour progressif à la vie normale avec cette 3ème étape du déconfinement. Tout cela est synonyme de belles après-midi à prendre le soleil sur les terrasses.

Mais attention, ce n’est pas parce que les beaux jours arrivent qu’il faut que vous vous fassiez prendre au piège ! Le soleil est nocif pour votre peau si vous ne vous protégez pas.

En effet, la Ligue contre le Cancer recense en France 60 000 nouveaux cancers de la peau par an , dont près de 7 500 mélanomes. Chaque année une campagne pour le dépistage du cancer de la peau est mise en place au mois de mai.

Nous avons été à la rencontre du Dr Florence Granel-Brocard, dermatologue au CHRU Brabois.

« Il y plusieurs cancers de la peau »

Il existe deux types de cancer de la peau : le mélanome, qui se déclare à l’issue d’une surexposition dans la petite enfance et le carcinome qui se manifeste plutôt chez les personnes âgées. 

PODCAST

Lutter contre ce cancer

Les facteurs de risques principaux du cancer de la peau sont les ultraviolets. «C'est un peu comme le cancer du poumon dont le facteur de risque principal est le tabagisme, dans le cas du cancer de la peau l’exposition aux ultraviolets donne des cancers donc il faut bien s’en protéger » nous l’explique le Dr Florence Granel-Brocard.

Et pour bien s’en protéger, il faut penser à bien se couvrir ou à utiliser de la crème solaire.

Le déroulement du dépistage

Votre dermatologue peut à n’importe quel moment vous faire un dépistage du cancer de la peau. C’est lui qui est apte à vous faire ce dépistage, qu'il soit un dermatologue en ville, en médecine libérale ou un dermatologue hospitalier en centre universitaire. Le Dr Florence Granel-Brocard nous décrit le déroulement d'un dépistage.

PODCAST

Vous pouvez contrôler vos grains de beauté vous-même !

La méthode ABCDE vous aide a surveiller vos grains de beauté ! Ci-dessous la méthode. N’hésitez pas à consulter un médecin si vous remarquez qu’un grain de beauté change d'aspect.

abcde

Tous concernés par ce cancer ?

Nous sommes tous sujet au cancer de la peau, mais il y a des personnes qui sont beaucoup plus à risques que d’autres. Ces personnes en question doivent redoubler de vigilance quant à l’exposition de leur peau. Le médecin dermatologue nous dresse le profil type d’une personne à risque.

PODCAST

Si vous faite partie de ces personnes, pensez à vous faire dépister !

Des régions plus touchées que d’autres ?

On pourrait penser que certaines régions sont plus touchées que d’autres mais ce n’est pas le cas...ce ne sont pas les sudistes qui sont le plus touchés par le cancer de la peau. Toutes les régions sont touchées, mais de manières différentes, explication avec la dermatologue du CHRU de Brabois, Dr Florence Granel-Brocard.

PODCAST

Un conseil de dermatologue pour protéger votre peau

PODCAST

Le CHRU de Brabois met en place des campagnes de dépistage ainsi que des campagnes d’information.

Il existe aussi une journée de dépistage anonyme et gratuit, généralement fin mai. Les dermatologues ouvrent alors leurs cabinets pour recevoir les patients qui souhaitent faire examiner leurs grains de beauté. Mais en raison du contexte sanitaire cette journée n’a pas pu être mise en place cette année encore. Il existe également des campagnes de sensibilisation sur des sites d’exposition au soleil comme les piscines, les golfs et dans les centres aérés, cela permet d'informer un maximum de personnes.