« Au boulot j’y vais à vélo » : un défi sportif et écolo

10 juin 2021 à 14h06 par Thomas Varin

3 semaines de défi, qui avaient pour but d’inciter un maximum de salariés et d’élèves à se rendre sur leurs lieux de travail/scolarité à vélo.

defi-jyvais.fr
Crédit: defi-jyvais.fr

Le défi Au boulot, J’y vais à vélo ! a débuté le lundi 17 mai et c’est terminé le dimanche 6 juin. Ce défi consistait à comptabiliser chaque jour le nombres de kilomètres parcourus à vélo par chaque participant de leurs domiciles à leurs lieux de travail pour ensuite pouvoir dresser un bilan de l’impact de cette action sur l’environnement. 

A titre d’exemple, le bilan du défi Au boulot, j’y vais à vélo 2020 c’est 319 participants dont 24 entreprises qui ont parcourus 24 220 kms et ont ainsi évités de rejeter 4 844 kgs de CO2. 


Cette opération est organisée par Vélo et Mobilités Actives Grand Est en partenariat avec 24 collectivités et territoires du Grand Est, dont Metz Métropole.

Christophe Prévost Conseiller délégué en charge du plan vélo à Metz Métropole détaille le fonctionnement du défi :

« En faites ce sont des entreprises, des écoles et des lycées qui s’inscrivent et qui tiennent tous jours le compte des kilomètres parcourus par les employés ou les élèves qui participent au défi. Ils ont jusqu’au 11 juin pour renseigner tous les détails sur internet.Il faut préciser que c’est seulement la deuxième édition à Metz et que déjà cette année 14 nouvelles entreprises, 7 nouvelles écoles et 2 nouveaux lycées de l’agglomération messine se sont inscrits. »


Des participants déterminés malgré la météo.

Le conseiller délégué en charge du Plan Vélo regrette la météo capricieuse du mois de mai :

« Il y a eu pas mal de participants malgré les conditions climatiques qui ont été mauvaises, si on avait eu de meilleures conditions climatiques je pense qu’on aurait eu des résultats plus importants. Malgré tous les participants ont joués le jeu par exemple, les 29 participants de l’Université de Lorraine, à la date du 7 juin avaient déjà parcouru 2279 kms depuis le début du défi. »

Il reprend ensuite: « Je suis persuadé que certains des participants au défi sont déjà des gens qui vont au travail à vélo. Cette opération leurs a surtout permis de donner une visibilité au choix de vie qu’ils ont opéré. Chaque année, il y a de nouvelles personnes qui font ce choix. »


Un premier Bilan de l’opération

Bien que les résultats définitifs ne seront pas connus avant le 11 juin, date limite pour rentrer les résultats sur la plateforme du défi. Christophe Prévost, pose un premier bilan : 

« On a espoir qu’il y a d’avantages d’entreprises et de participants aux défis, c’est tout un travail de sensibilisation qui doit être fait, on espère que l’an prochain ça sera encore mieux. On a organisé ce défi en partenariat avec Le MET et Partenaire Vélo à Metz, on veut vraiment favoriser le vélo et les transports en communs. Cette opération va nous encourager à poursuivre avec plus d’ardeur et d’ambition, la politique en faveur du vélo sur la métropole, à la fois pour la sensibilisation mais aussi pour l’apprentissage du vélo. » 


Rendez-vous l’année prochaine

L’année prochaine cette opération sera reconduite, le Conseiller déléguer de Metz Métropole évoque des pistes qui pourrait permettre d’améliorer l’impact du défi :

« Je pense que c’est surtout au niveau de la communication que ça doit évoluer, il faut faire connaitre le défi au plus grand nombre, on a encore quelques mois pour y réfléchir avec les autres agglomérations qui ont participé au défi. »

Pour plus d’informations sur le défi Au Boulot j’y vais à vélo rendez-vous sur le site defi-jyvais.fr