Ouverture de la première trucothèque lorraine

Ouverture de la première trucothèque lorraine

Vous avez des objets dont vous ne vous servez plus ? Ne jeter plus ! La trucothèque a ouvert ses portes : prêts et dons au service de tous.

Il y a une semaine, la trucothèque s’est installée à Metz-Bellecroix. Le principe est simple : vous donnez des objets que vous n’utilisez plus et ils seront redistribués en tant que dons ou emprunts, de plus ou moins longue durée. Même si ces articles ne sont pas encore abondants, ils comprennent déjà une perceuse, un appareil à raclette, des jeux etc… Le premier objectif de la trucothèque est le « développement durable, pour essayer de ne plus aller acheter ce que la société essaye de nous faire croire qu’on a besoin d’avoir ». Isabelle, membre de l’association Motris, qui est à l’origine de la trucothèque, explique comment celle-ci fonctionne :

.

Et les réactions n’ont pas tardées. Dans ce quartier défavorisé où les magasins ferment, les bénévoles n’ont pas pu manquer la réjouissance des habitants à la vue d’un renouveau pour ce quartier. La trucothèque évolue essentiellement grâce au bouche-à-oreille et profite d’un début à succès : déjà 100 dons le premier jour sans publicité. Mais les bénévoles appellent aux dons pour faire évoluer la trucothèque :

.

Le fondement de la trucothèque est tout de suite affiché par Isabelle : « Tout est basé sur la confiance : on pense qu’il n’y aura pas de problème et si quelqu’un ne ramène pas l’objet, c’est qu’il en avait besoin et donc pas grave, on fera avec ». La trucothèque est une initiative de l’association Motris, « qui a pour vocation de participer à la mise en place d’une structure sociétale viable » . Isabelle raconte pourquoi elle a décidé de participer à cette initiative :

.

A long terme, les bénévoles de la trucothèque espèrent en voir s’implanter dans tous les quartiers. Mais aussi, «  qu’on va réussir à trouver des objets aussi utiles, pour que les gens n’aillent plus les acheter et pour qu’ils viennent, soit les emprunter, soit les récupérer ici ». Pour conclure, tout le monde est invité à découvrir la trucothèque pour partager et innover.

  .

Tova Bach

En lien avec

Laisser un commentaire