Nancy développe ses écoles bilingues

Nancy développe ses écoles bilingues

Une formation d’une année aux Etats-Unis qui aboutit à une classe en immersion : la ville de Nancy s’engage dans le « Programme Jules Verne » pour favoriser l’apprentissage d’une langue étrangère.

En juillet, deux enseignantes des écoles de Nancy, Mesdames Le Monnier et Mazoinnier, partiront aux Etats-Unis dans le cadre du programme Jules Verne, qui, initié en 2009 par l’Education Nationale, permet à des enseignants d’exercer dans un établissement étranger pendant une année scolaire.  Par la suite, elles prendront à charge, dans les écoles nancéiennes, une classe en immersion dans le but d’un apprentissage de la langue anglaise, comme le souligne Madame Le Monnier « L’objectif premier c’est de converser en anglais. Si je parle en anglais, ils sont obligés de répondre en anglais. Et c’est la pratique qui les fera progresser. ».

Une expérience professionnelle enrichissante : « Moi qui ai des enfants, je sais que c’est important de parler plusieurs langues tôt. Alors partir un an aux Etats Unis pour pouvoir enseigner  parfaitement en anglais, c’est essentiel pour les enfants que je vais avoir » et surtout nécessaire.

Très peu sont les académies qui se mettent au programme Jules Verne, mais c’est à Nancy, à travers l’Utah aux Etats-Unis, que les écoles Stanislas, Jean Jaurès, Montet et Placieux ont sauté le pas. Un dispositif néanmoins fondamental pour l’enseignement de l’anglais et de l’allemand pour la professeure d’anglais : « C’est très bien que notre académie mesure l’importance de ce projet, et il faut que ça se développe un peu partout. En France on a de vraies lacunes en langues étrangères, et ça se traite tôt ».

Tova Bach

En lien avec

Laisser un commentaire