Metz : Waves Open 57 prend du galon

Metz : Waves Open 57 prend du galon

Aujourd’hui débute la neuvième édition du Waves Open 57, ce tournoi de international de tennis féminin à Moulins-lès-Metz. Et cette année, le directeur du tournoi Julien Ducassé a mis les petits plats dans les grands pour faire grandir encore un peu plus son tournoi.

Elles seront 88 à se disputer la couronne  pendant ces dix jours de compétition, seize d’entre elles sont professionnelles. Le Waves Open 57 prend une autre dimension depuis quelques années, grâce au travail de Julien Ducassé mais pas seulement. « On a une équipe de bénévoles très précieuse et fidèle qui abat un travail énorme pour que les joueuses aient de très belles conditions d’accueil et reviennent les années suivantes » explique le directeur du Waves Open 57. Et ça marche puisque cette année encore, des joueuses prestigieuses seront sur les courts de Moulins-lès-Metz. Pauline Parmentier, 70ème joueuse mondiale et membre de l’équipe de France de Fed Cup depuis 2010 viendra défendre son titre en Moselle. Mais face à elle il y aura du beau monde. Ses compatriotes Amandine Hesse et Virginie Razzano, la Tunisienne Ons Jabeur, mais l’événement de cette année est la venue de Francesca Schiavone, l’Italienne vainqueur de Roland-Garros en 2010 et finaliste en 2011. Un casting de rêve qui rend forcément fier Julien Ducassé, écoutez :

 

 

Autour de ces stars du circuit WTA, boxeront dans la même catégorie, des joueuses très jeunes, les possibles futures stars du tennis. Trente joueuses de moins de 18 ans seront présentes dont la plus jeune, qui est âgée de…11 ans. Un écart considérable avec la doyenne, Stéphanie Foretz (37 ans). Ces joueuses amateurs ne seront pas traitées différemment des autres et ça, Julien Ducassé y tient beaucoup. « Professionnelle ou pas, les joueuses seront toutes reçues et traitées de la même façon. C’est aussi ce qui fait la beauté de ce tournoi » . La beauté d’un tournoi qui permet également de faire la promotion du tennis de demain et ça aussi, c’est primordial au développement :

 

 

Sur les courts, le spectacle sera forcément au rendez-vous. Mais rassurez-vous, en dehors aussi. Énormément de nouveautés pour attirer la foule et pour montrer que le Waves Open 57 est entré dans une nouvelle dimension. Profitant de la toute nouvelle piste de Padel installée au TC Moulins-lès-Metz, les spectateurs pourront également tester cette nouvelle discipline, mais également voir un rassemblement de vieilles voitures anglaises de plus de 30 ans le premier juillet. La notoriété du tournoi grandit, l’espace d’accueil aussi. Sept cent places supplémentaires grâce à une nouvelle tribune installée sur le court central Arthur Ollinger. Enfin même sans être sur place, vous pourrez vivre les matchs grâce à une diffusion en masse sur les réseaux sociaux, en live et commentés. Encore une preuve, s’il en fallait une, que le Waves Open 57 prend une place de plus en plus importante dans le circuit.

 

Joris CROLBOIS

 

En lien avec

Laisser un commentaire