Geoffrey Jourdren (ASNL) : « Il ne faut pas être en réaction, il faut être en action ! »

Geoffrey Jourdren (ASNL) : « Il ne faut pas être en réaction, il faut être en action ! »

L’ASNL reçoit le Gazélec Ajaccio d’Albert Cartier ce vendredi, pour le compte de la 29ème journée de Ligue 2. Les lorrains, actuellement 18ème, doivent absolument prendre des points lors des 10 dernières journées pour espérer se maintenir.

La tâche s’annonce difficile pour l’AS Nancy Lorraine qui reste sur 4 défaites d’affilée en championnat, et qui n’a pas gagné à Marcel Picot depuis le 29 septembre 2017. Pourtant, selon le gardien nancéien, Geoffrey Jourdren, jouer à domicile devrait être un atout plutôt qu’un frein :

.

Afin de se sortir de cette mauvaise passe, le club lorrain cherche des solutions et tente de nouvelles choses : de la magnétothérapie cette semaine, et un préparateur mental la semaine prochaine. Le coach, Patrick Gabriel, voudrait, en s’occupant des individualités « qu’un esprit collectif plus important se dégage de l’équipe » et que certains joueurs « prennent le groupe en main ».

Pour Geoffrey Jourdren, la solution est dans le travail et sur le terrain. Selon ce dernier, les joueurs devraient plus tenter lors des matches, quitte à louper, mais surtout ne pas subir : « Il faut tenter des choses, à la fin on tombe ou on tombe pas mais on peut pas mourir comme ça, il faut tenter ! »

Au vue du calendrier, les rouges et blancs n’ont pas le choix : ils doivent prendre des points contre le Gazélec. C’est un match qui semble, sur le papier, à leur portée, contrairement aux deux suivants : Clermont et Reims (actuellement 3ème et 1er au classement). Il va donc falloir trouver des solutions rapides et efficaces pour ne pas sombrer.

Le Groupe : Jourdren, Ndy Assembe, Cuffaut, Yahia, Lang, Diagne, Muratori, Badila, Abergel, N’Guessan, Clément, Ba, Bassi, Hadji, Dembélé, Dalé, Nordin, Koura.
Suspendu : néant
Blessés : Marchetti, Robic, Chernik, Cétout, Chrétien, Eler
Choix de l’entraîneur : Barka, Busin, Bidounga

ASNL-Gazélec, rendez-vous au Stade Marcel Picot, ce vendredi à 20h.

Charlotte Huguin

En lien avec

Laisser un commentaire