Pierre Gillet (Président de l’Association FC Metz) : « Maintenir les valeurs du club »

Pierre Gillet (Président de l’Association FC Metz) : « Maintenir les valeurs du club »

Kiné de l’Équipe de France féminine de handball tout juste auréolée d’un titre de championne du monde, Pierre Gillet est aussi président de l’association FC Metz. À ce titre, il est en charge de la formation des joueurs, des équipes de jeunes et de la section féminine.

.

Malgré la situation précaire du club messin en championnat, il se dit « optimiste » quant à l’issue de la saison du FC Metz. Pierre Gillet, président de l’association FC Metz, fait partie de ceux qui croient au maintien des Grenats en Ligue 1 : « On a connu des périodes encore bien plus compliquées. Tout le club doit se mobiliser autour d’un objectif : croire au maintien ». Si la première partie de saison des hommes de Frédéric Hantz est source d’inquiétude pour les supporters du FC Metz, les performances du mois de décembre (nul contre Rennes, victoires contre Montpellier et Strasbourg) laissent un maigre mais réel espoir. « Il y a des joueurs qui semblent trouver un nouveau dynamisme. On verra où cela nous mène » explique Pierre Gillet.

« Selimovic n’est pas là par hasard »

Parmi ces pions, Vahid Selimovic, issu du centre de formation et auteur de prestations remarquées ces dernières semaines. Le défenseur serbo-luxembourgeois a gagné la confiance de son entraîneur, profitant par ailleurs de la blessure de Milan Bisevac pour conquérir une place de titulaire. Un bon point pour Pierre Gillet, qui, par sa fonction, est de facto responsable du projet de formation des jeunes joueurs : « Vahid n’est pas là par hasard, il a le potentiel d’un joueur de Ligue 1. Il faut les tirer vers le haut et on voit que ça paie » reconnaît le président de l’association, qui affirme que les valeurs du club sont toujours transmises aux jeunes joueurs. « Il y a une identité, une ADN qu’il n’est pas question d’en déroger » reconnaît Pierre Gillet avant d’ajouter « mon rôle est de maintenir ces valeurs tout en s’adaptant au football moderne ».

Satisfait des bonnes performances du centre de formation du FC Metz, Pierre Gillet peut se réjouir aussi de la section féminine du club à la Croix de Lorraine. Les joueuses de David Fanzel, dernières de D1 la saison passée, caracolent en tête du groupe A de deuxième division. Pour le président de l’association FC Metz, la remontée dans l’élite féminine est obligatoire : « Nous avons des ambitions très élevées. Il faut être en D1 pour devenir un centre qui attirer des joueuses qui finissent leur formation ». Si la section féminine a pris de l’ampleur au fil des saisons, pour Pierre Gillet, « il y a encore plein de choses à améliorer. Il faut qu’on ait des infrastructures propres aux féminines ; cela devrait se faire dans les 2-3 saisons qui viennent ». Mais le kinésithérapeute de formation se félicite  d’avoir « réussi à monter en quelques années une filière féminine de très haut niveau ».

En charge des équipes de jeunes, l’association FC Metz est à la tête de la fameuse « Tiger Cup », plus grand tournoi futsal U11 de Lorraine, dont la prochaine édition prendra ses marques en janvier. Un évènement attendu par les équipes de la région qualifiées pour cette compétition et dont le succès n’est plus à prouver. De son côté, Pierre Gillet reconnaît que le club garde un oeil sur les prestations des jeunes participants : « à cet âge, il ne s’agit que de repérages. Mais cela nous permet d’avoir une photographie d’une année d’âge et de repérer les meilleurs potentiels ».

« La victoire d’un staff »

Au-delà de sa fonction de président d’association, Pierre Gillet reste un kinésithérapeute reconnu. Pour preuve, il faisait partie du staff de l’Equipe de France féminine de Hanball, qui a décroché le titre de championne du monde le mois dernier en Allemagne. « C’est une expérience de groupe qui est unique. C’est d’abord la victoire des joueuses, mais aussi la victoire d’un staff » souligne Pierre Gillet. « Ce sont des filles d’exception, elles ne sont pas là par hasard et elles méritent largement cette médaille ».

En lien avec

Laisser un commentaire