Ligne 1 du Tram à Nancy : les usagers ont la parole

Ligne 1 du Tram à Nancy : les usagers ont la parole

Le 27 novembre dernier, la métropole du Grand Nancy a lancé la phase de concertation préalable au projet de renouvellement et d’extension de la ligne 1 du tram à Nancy. Les usagers sont invités à se prononcer sur le projet.

Cette concertation va durer deux mois, durant lesquels 14 rendez-vous sont programmés pour aller à la rencontre des usagers de cette ligne, et leur présenter le projet. Aujourd’hui, la ligne 1 montre ses limites. 45 000 voyageurs sont recensés par jour, et le matériel commence à être obsolète. L’objectif est alors de repenser les déplacements, et de favoriser les connexions avec les autres réseaux afin de garantir, dans le futur, une liaison sur tout le territoire. La future ligne 1 prévoit notamment de transporter quotidiennement jusqu’à 65 000 voyageurs.

Précisions de Christophe Choserot, Vice-président du Grand Nancy délégué aux études sur le renouvellement de la ligne 1 :

.

Les options

Dans le cadre de ce projet de renouvellement, le tracé de cette ligne 1 est à l’étude. Un tracé de base est énoncé : relier la caserne Kleber au quartier des Nations. Et trois options sont soumises à l’étude : prolonger la ligne jusqu’à la zone d’activités de la Porte verte à Essey-les-Nancy, créer une branche en partant du Vélodrome et empruntant le boulevard des Aiguillettes jusqu’au Jardin botanique, ou prolonger la ligne 1 jusqu’à la zone commerciale de Roberval à Vandoeuvre-les-Nancy.

Puis plusieurs variantes sont proposées concernant la montée de Brabois :

  • Variante 1 : mise en circulation d’un bus à haut niveau de service (BHNS) pour relier le carrefour du vélodrome au pôle hospitalier régional.

  • Variante 2 : en tramway, relier le carrefour du vélodrome au pôle hospitalier régional en passant par l’avenue du Général Leclerc.

  • Variante 3 : le tramway emprunterait un tunnel construit en lisière sud-est du jardin botanique

 

trace ligne 1

Pour ce projet, la Métropole du Grand Nancy prévoit de débourser 250 millions d’euros. Une mise en service est prévue pour 2023. Tous les usagers sont invités à se prononcer sur ce projet, sur internet, en cliquant ici.

En lien avec

Laisser un commentaire