Paris sans pitié face au FC Metz (5-1)

Paris sans pitié face au FC Metz (5-1)

Réduit à 10 juste avant l’heure de jeu, le FC Metz n’a pas fait le poids face à des Parisiens survoltés. Les Grenats avaient pourtant réalisé une première période de haute facture.

Derniers du championnat après quatre défaites en quatre rencontres, le bilan comptable du FC Metz ne pouvait pas être pire avant de recevoir l’ogre parisien, qui alignait d’entrée son trio magique Neymar-Cavani-Mbappé.

Les Messins débutaient la partie sans rougir. Dominé sans surprise par les Parisiens en première mi-temps, le club mosellan a tenu tête face à son adversaire avant qu’Edinson Cavani n’ouvre le score à la demi-heure de jeu. Pas abattus pour autant, les hommes de Philippe Hinschberger ont trouvé les ressources pour égaliser cinq minutes plus tard par l’intermédiaire de sa nouvelle recrue, Emmanuel Rivière après un travail remarquable de Mathieu Dossevi. L’ancien monégasque en profitait pour mettre à jour son compteur de buts en Ligue 1, muet depuis avril 2014.

C’est au retour des vestiaires que le tournant du match eût lieu : après un raté de Rivière face au but vide, les Grenats étaient réduits à 10 suite à l’expulsion pour le moins sévère de Benoît Assou-Ekotto pour un tacle sur Kylian Mbappé. Dans le sens inverse, les leaders du championnat ont profité de ce carton rouge pour hausser le ton, puisque Mbappé donnait l’avantage aux siens trois minutes plus tard. Miné par la tournure des évènements et le renvoi de Philippe Hinschberger dans les tribunes, le FC Metz a coulé lorsque Cavani, Neymar et Lucas alourdissaient tour à tour l’addition.

Score final : 5-1 pour Paris. Un résultat lourd, qui pousse les Messins aux abysses du classement de la Ligue 1. Pour l’entraîneur mosellan, Philippe Hinschberger, l’arbitre de la rencontre « s’est trompé. Benoît Assou-Ekotto touche le ballon ». 

.

Prochain rendez-vous pour les Messins : un déplacement à Angers pour le compte de la 6ème journée de Ligue 1 le 17 septembre à 17 heures.

En lien avec

Laisser un commentaire