Stationnement payant à Metz : la grogne s’intensifie

Stationnement payant à Metz : la grogne s’intensifie

Depuis le 1er août 2017, la ville de Metz a élargi ses zones de stationnement payant. Résultat : des zones hors centre-ville sont désormais payantes, au détriment des riverains. Une pétition a été lancée sur internet.

1800 places de parking supplémentaires sont désormais payantes. C’est le cas boulevard Paixhans, secteur Maudhuy ou encore au Pontiffroy. Cette mesure a été prise par le maire de Metz, Dominique Gros, afin de favoriser les rotations de stationnement, et inciter les habitants à prendre les transports en commun ou leur vélo. Problème : les riverains se retrouvent aujourd’hui obligés de payer un abonnement mensuel d’une vingtaine d’euros pour UNE voiture par foyer. Donc, si votre foyer possède deux voitures, ça commence à poser un problème. Cette mesure a également de quoi déplaire aux commerçants de proximité, qui pourraient voir leur clientèle impactée.

Dans le journal Le Républicain Lorrain, daté de ce mercredi 9 août, le syndicat CGT-UFICT des Territoriaux de la Ville de Metz pointe du doigt la baisse du pouvoir d’achat qu’entraîne cette nouvelle mesure. La secrétaire générale du syndicat, Valérie Périoli, craint également « la casse du service public » , après la délégation de ce service au secteur privé.

Une pétition a alors été lancée sur internet, pour dénoncer cette extension des parkings payants, mais également demander à la Ville de Metz d’entamer une réelle réflexion sur la question de la circulation dans la ville.

Reste à savoir quel impact aura cette nouvelle mesure à la rentrée, lorsque tout le monde aura repris le travail. A l’heure actuelle, en plein mois d’août, les nouvelles places payantes, autrefois prises d’assaut, sont désormais désertées.

En lien avec

3 Commentaires

  1. WERBES JEAN PAUL
    14 août 2017 at 17 h 03 min Reply

    c , est simple je n , irai plus en ville j , irai au WAWE , parking gratuit et plein d , autre choses , PRENDRE le BUS a NON , avec ces jeunes qui n , ont aucune éducation les pauvres sont fatiguées et tres impolies ( pas tous ) , les contrôleurs pour les PV , mais pas pour mettre quelques jeunes a leurs places , et en plus , je ne parles pas de l , attente REGULARITEE ????? des BUS pleins , on monte , mais le chauffeur , ne dis pas que celui qui vient derrire est VIDE bizarre NON , LA RADIO FONCTIONNE PAS avec le PC ?????

  2. dELEVOYE mARIE fRANCE
    20 août 2017 at 12 h 49 min Reply

    Mr le Maire de Metz que tous les touristes et toute la population francaise n a que vingt ans – Or à mon avis ce n ‘est pas le cas – Donc nous ferons tout ce que nous pourrons pour ne plus aller à Metz – Beaucoup de gens fuit dejç la ville alors il y en aura plus –

  3. Intrigila
    25 août 2017 at 20 h 20 min Reply

    Le Centre ville et surtout les commerces verront moins de clients faute deparking gratuit !,!!!!
    Tous le monde ,ne se deplace pas en bus et velos
    Les commerces ne manquent pas en peripherie de la ville avec un stationnement gratis.Bientot peut etre des professions liberales
    s y installeront?pourquoi pas?moins de taxes?etc…….
    Enfin mr le Maire de la reflexion!

Laisser un commentaire