Vos places pour le festival de théâtre ESPACES à Metz

Vos places pour le festival de théâtre ESPACES à Metz

Le festival ESPACES se tient du lundi 22 au mercredi 24 mai 2017, à l’espace Bernard-Marie Koltès. Direct FM vous offre vos places pour la soirée du MARDI 23 MAI.

Au programme de cette soirée :

  • 19H00 SÉANCE – MAIS COMME LE ROI ET LA REINE NE VEULENT PAS ! – Plateau

+ CENT CULOTTES ET SANS PAPIERS de Sylvain Levey – Éditions Théâtrales, avec les élèves de Cycle 3 – CM1 et CM2 – de l’École élémentaire Pilâtre de Rozier – La Grange-aux-Bois (57) – Dans le cadre du dispositif des Résidences d’artistes dans les écoles initié par la Ville de Metz Sous la plume de Sylvain Levey, l’école devient le miroir de notre société et de sa consommation effrénée. Il recense ces affaires futiles ou utiles que la pub et les goûts tentent d’imposer aux enfants. Il montre ces choses qui révèlent ce qu’on est ; il dévide la complainte du progrès ; il dresse un inventaire sensible de ces objets inanimés racontant toute une histoire de France, des sans-culottes… aux sans-papiers. Suivi de la rencontre avec l’équipe de création et Sylvain Levey (auteur)

+ CHECK-POINT SWAN de Catherine Verlaguet – Éditions Théâtrales, avec les collégiennes de l’Ensemble Scolaire de la Miséricorde et l’association l’Alouette – Metz (57) Dans Check-point Swan, Catherine Verlaguet nous raconte avec une grande tendresse un groupe de jeunes sur un terrain vague en pleine mutation. Une pièce âpre et sensible ; on parle politique, on tente de s’aimer et on se construit un autre demain. Suivi de la rencontre avec l’équipe de création.

  • 21H00 SÉANCE – D’UN MONDE À L’AUTRE – Plateau

+ DELTA CHARLIE DELTA de Michel Simonot – Éditions Espaces 34, avec les élèves de Seconde (Option Théâtre) de l’Ensemble Scolaire de la Miséricorde – Metz (57) Il y a trois enfants, un soir d’octobre. Ils courent parce que la police court derrière eux. Ils se réfugient dans un transformateur. La police ne signale pas le danger, n’alerte personne. Deux enfants meurent. Un enfant survit. Des semaines « d’émeutes » s’ensuivent. Dix ans plus tard. Le tribunal reconstitue les faits. Au-delà des faits, dans leur crudité, leur nudité, des mots entendus et prononcés au tribunal, ce texte déploie, à travers une forme chorale, une dimension symbolique. Il inscrit l’engrenage, la culpabilité individuelle et collective, dans une dimension humaine, éthique, politique. Suivi de la rencontre avec l’équipe de création et Michel Simonot (auteur).

+ LE BUT DE ROBERTO CARLOS de Michel Simonot – Éditions Quartett, avec les élèves de l’atelier de pratique théâtrale du Lycée Louis Vincent – Metz (57) Un jeune garçon – comme il en est tant, et toujours davantage -, fuit son pays d’origine où la vie est devenue un enfer, pour chercher, ailleurs, un avenir. Cet ailleurs – un rêve pour lui -, est notre territoire à nous, citoyens de ce début du XXIe siècle que la crise économique ou la guerre n’ont pas encore jetés sur les routes. Que faisons-nous des rêves des autres ? Leurs rêves nous sont-ils étrangers ? À quoi ressemblent les nôtres ? Suivi de la rencontre avec l’équipe de création, Grégory Alliot (danseur) et Michel Simonot (auteur).

Pour tenter de gagner vos places pour cette soirée, envoyez vos coordonnées et le code « théâtre » à jeu@radiodirect.net . Bonne chance à tous !

En lien avec

Laisser un commentaire