J-6 avant l’ouverture du procès de Francis Heaulme

J-6 avant l’ouverture du procès de Francis Heaulme

Le procès de Francis Heaulme s’ouvrira ce mardi 25 avril. Le tueur en série sera jugé pour le double meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich à Montigny-les-Metz en 1986.

Le procès devrait durer jusqu’au 18 mai, s’il n’est pas suspendu comme la dernière fois. Pour rappel, en 2014, il avait été reporté, après les déclarations de témoins de dernières minutes, mettant en cause Henri Leclaire. Ce dernier a été mis hors de cause en janvier 2017.

Francis Heaulme comparaîtra dans le box des accusés, et sera assisté par des avocats, Me Liliane Glock, Me Alexandre Bouthier, Me Olivier Corbras, et Me Stephane Giuranna. Les familles des deux victimes se sont constituées parties civiles. Ces dernières attendent beaucoup de ce nouveau procès. En effet, les familles n’ont jamais eu de réponses à leurs questions. Qui a tué Cyril et Alexandre, et pourquoi ont-ils été tués ? Francis Heaulme, lui, a toujours nié être l’auteur du crime.

Chronologie :

28 septembre 1986 : découverte des corps de deux enfants, Alexandre BECKRICH et Cyril BEINING, sur un talus SNCF à Montigny-lès-Metz.

27 janvier 1989 : condamnation de Patrick DILS à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre par la cour d’assises des mineurs de la Moselle.

24 mars 1998 : requête en révision de Patrick DILS.

3 avril 2001 : annulation par la cour de révision de l’arrêt de la cour d’assises des mineurs de la Moselle en toutes ses dispositions.

24 avril 2002 : acquittement de Patrick DILS par la cour d’assises des mineurs du Rhône.

5 juin 2002 : ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet de METZ.

9 juin 2006 : mise en examen de Francis HEAULME.

17 décembre 2007 : ordonnance de non-lieu à l’égard de Francis HEAULME.

21 mars 2013 : suite à un appel et à deux suppléments d’information, infirmation par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de METZ de l’ordonnance de non-lieu, et renvoi de Francis HEAULME devant la cour d’assises de la Moselle.

31 mars 2014 : comparution de Francis HEAULME devant la cour d’assises de la Moselle.

1er avril 2014 : renvoi de l’affaire par la cour d’assises à une session ultérieure.

2 avril 2014 : ouverture d’une information judiciaire contre Henri LECLAIRE par le procureur de la république de METZ.

7 juillet 2016 : infirmation par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de METZ de l’ordonnance de mise en accusation d’Henri LECLAIRE rendue le 19 avril 2016, et non-lieu à l’égard de celui-ci.

10 janvier 2017 : rejet par la chambre criminelle de la cour de cassation d’un pourvoi en cassation formé contre l’arrêt de non-lieu.

En lien avec

Laisser un commentaire