Le FC Metz se donne de l’air face à Bastia

Le FC Metz se donne de l’air face à Bastia

Sur la plus petite des marges (1-0), le FC Metz s’est imposé vendredi à Saint-Symphorien face au SC Bastia. Une victoire qui permet aux Messins de s’éloigner un peu plus de la zone de relégation. Et de distancer un concurrent direct au maintien.

Avant d’entamer la trêve internationale, les Grenats n’avaient qu’une volonté : oublier les 4 points perdus en fin de match face à Rennes (1-1) et Saint-Etienne (2-2). Face à eux vendredi, la cible était parfaite : Bastia, 19ème, en perdition (la dernière victoire corse remonte au 17 décembre à Rennes). Pour les protégés de Philippe Hinschberger, c’était l’occasion de faire coup double : remonter au classement et mettre à mal un concurrent au maintien.

La partie commençait de belle manière pour Metz : un centre de Balliu de la droite trouvait la tête de Mandjeck. Le Camerounais, comme tout le Stade Saint-Symphorien, pensait avoir marqué. C’était sans compter la magnifique claquette de Jean-Louis Leca. Hormis un but de Diabaté refusé pour une position de hors-jeu à la demi-heure, les deux équipes se sont neutralisés au cours des 45 premières minutes.

Seul point noir de cette première période : les sorties prématurées de Simon Falette et Ismaïla Sarr sur blessure, remplacés poste pour poste par Guido Milan et Opa N’Guette.

À la sortie des vestiaires, les Grenats se montraient offensifs. Et c’est d’un centre de l’intenable Ivan Balliu que la solution est venue : Gilles Cioni pousse bien involontairement le ballon dans ses propres filets (1-0, 46e). À la quête de l’égalisation, les Corses ne sont pas parvenus à mettre en danger Thomas Didillon, si ce n’est une frappe de Florian Marange sur coup-franc à 30 mètres, qui touchait le poteau droit. Pour le reste, les Messins ont maîtrisé leur sujet pour s’imposer sur le plus petit des scores.  

Une victoire qui fait le plus grand des biens au FC Metz. Le club à la Croix de Lorraine respire au classement, en s’adjugeant provisoirement la 13ème place avec 6 points d’avance sur le 18ème. Le capitaine Cheick Doukouré savoure un succès qui tombe à pic avant la trêve et se tourne vers les prochaines échéances du club messin.

.

Le milieu offensif du FC Metz, Renaud Cohade, reconnaît lui aussi une victoire importante dans la course au maintien mais explique qu’il aurait fallu marquer un deuxième but pour se mettre à l’abri plus tôt.

.

Prochain rendez-vous pour le FC Metz : la réception de Lyon pour le compte de la 16ème journée de Ligue 1. Le match avait été arrêté début décembre pour jet de pétards sur le gardien lyonnais Anthony Lopes alors que Metz menait 1-0. La partie sera jouée cette fois à huis-clos. Coup d’envoi mardi 5 avril à 19h00. 

Axel Watrin

En lien avec

Laisser un commentaire